COP25 Madrid : La France regrette un manque d’ambition climatique malgré certaines avancées obtenues dans l’accord

La France regrette un manque d’ambition climatique malgré certaines avancées obtenues dans l’accord.
La France, qui a porté durant toute la COP 25 une position exigeante et volontariste, à la hauteur des défis, relève les avancées obtenues à la COP25. Elles vont contribuer à la mise en œuvre de l’Accord de Paris, et à l’action renforcée des États.
Cependant, au vu de l’urgence climatique et des attentes des citoyens, la France regrette que les gouvernements ne soient pas allés assez loin dans leurs engagements. Durant toutes les négociations, la France s’est mobilisée pour appeler à l’ambition et ne pas accepter de recul de nos engagements, pour remobiliser toutes les parties en vue d’une année 2020 qui s’annonce essentielle.
Depuis le 2 décembre dernier, 196 pays étaient réunis à Madrid pour la 25ème Conférence des parties (COP), sous présidence chilienne et organisée de main de maître par l’Espagne, dans le but de finaliser les règles d’application de l’accord de Paris pour sa pleine mise en œuvre.
L’Accord de Paris, adopté en 2015 lors de la COP21, a pour objectif de contenir la hausse des températures mondiales bien en deçà de 2°C et de s’efforcer de la limiter à 1,5 °C.

Dernière modification : 19/12/2019

Haut de page