Coopération scientifique : Projet archéologique Guanacaste [es]

Impulsée par l’Institut Français d’Amérique Centrale (IFAC), l’initiative s’est transformée pour devenir un projet de coopération entre la France, l’Allemagne et le Costa Rica.

La première phase du Projet Archéologique Guanacaste - sur le site de Pedregal (zone nord-ouest du pays) - a eu lieu entre juillet et août 2018 par des chercheurs français, allemands et costariciens.

Il s’inscrit dans un plan de recherche quadriennal qui se concentre tout particulièrement sur la zone archéologique du Pedregal, sur les pentes du volcan Orosi. Cette zone n’accueille pas moins d’un demi millier de roches gravées, sur une centaine d’hectares de savane, ce qui en fait le site rupestre le plus important du pays et un des principaux en Amérique Centrale.

L’objectif du projet est de comprendre - par le moyen de l’étude rupestre - les interactions culturelles qui ont eu lieu au nord du Costa Rica, entre la Mésoamérique et l’Aire Intermédiaire. Des traditions iconographiques notablement différentes peuvent être appréciées et témoignent d’une production rupestre qui a dû se prolonger pendant plus de 1500 ans.

Lire l’article (en espagnol) sur ce thème publié par le quotidien La Nación le 16 août 2018 (pdf poids 1.6 Mo)

Dernière modification : 28/08/2018

Haut de page