Costa Rica Covid-19 : Conditions d’entrée sur le territoire costaricien [es]

Depuis le 1er novembre 2020, le Costa Rica a ouvert ses frontières aériennes à tous les pays. Les visiteurs doivent satisfaire aux exigences en matière d’immigration pré-pandémique ainsi qu’à celles établies par le gouvernement dans le cadre de la COVID-19.

Mise à jour le 2 novembre 2020

Les frontières maritimes (voilier+yacht uniquement) sont ouvertes aux touristes (voir information ici) alors que les frontières terrestres restent fermées sauf cas exceptionnels (personnel transport international, Costariciens et résidents).
Consulter les mesures migratoires pour le mois de novembre 2020 (en espagnol)

Conditions d’entrée par voie aérienne sur le territoire costaricien

Le résultat négatif du test PCR-RT pour COVID-19 n’est plus exigée aux touristes ; aucun ordre sanitaire de mise en quarantaine obligatoire n’est plus expédié. Les voyageurs présentant des symptômes, par contre, ne pourront pas embarquer.

1. Une assurance médicale internationale ou nationale qui couvre les frais médicaux générés par la maladie COVID-19, les frais médicaux minimaux équivalents aux frais d’admission à l’hôpital pendant le temps requis et une couverture minimale de 14 jours pour les frais d’hébergement.

Les assurances nationales autorisées pour les voyageurs sont proposées par l’Institut national des assurances (INS), ainsi que Sagicor.

Dans le cas d’une assurance internationale, celle-ci - dont la documentation est acceptée uniquement en anglais ou en espagnol - doit remplir au moins trois conditions
  • Validité de la police pendant la période de la visite au Costa Rica.
  • Garantie qu’elle couvre les frais médicaux en cas de maladie pandémique COVID 19 au Costa Rica, pour au moins 50 000 dollars (cinquante mille dollars des États-Unis d’Amérique).
  • Couverture minimale de 2 000 USD pour les frais d’hébergement prolongés dus à une maladie pandémique.

La validation de l’assurance médicale internationale se fait en ligne, depuis le 08 septembre 2020, par l’Institut du tourisme du Costa Rica (ICT) lorsque le touriste remplit le formulaire épidémiologique numérique (Pase de Salud).
Les touristes ayant pris une assurance médicale de voyage internationale devront télécharger la documentation en ligne en anglais ou en espagnol démontrant le respect des trois conditions mentionnées ci-dessus. De plus, ils devront remplir une attestation sur l’honneur sur les caractéristiques de leur police internationale.
A l’arrivée, le (Pase de Salud) génère des codes couleurs : un code vert pour ceux qui auront rempli à satisfaction l’ensemble de conditions d’entrée, un code violet signifiant que l’assurance internationale devra être validée manuellement par un agent de l’ICT sur place. Enfin un code rouge pour ceux n’ayant pas rempli entièrement les conditions et dont l’entrée peut être refusée par le service migratoire.

2. Remplir le formulaire épidémiologique numérique (Pase de Salud) du Ministère de la Santé costaricien (celui-est disponible en espagnol et en anglais)

Lorsque la personne remplit toutes les conditions d’entrée, le Pase de Salud génère un code vert, avec lequel le passager se rend au poste migratoire pour entrer dans le pays. Si un code violet est généré, la police d’assurance internationale devra être validée manuellement par les responsables de l’ICT à l’aéroport. Enfin, un code rouge indique que le touriste ne se conforme entièrement à aucune des exigences et peut être rejeté par l’agent du service migratoire.

L’entrée par voie aérienne ne sera pas autorisée aux personnes ayant l’intention d’entrer sur le territoire national et d’en sortir par voie maritime ou terrestre.
Le transit par le Costa Rica est autorisé dans la mesure où la personne reste dans les salles d’embarquement en attendant le départ de leur vol de correspondance.

En outre, lors de l’atterrissage sur le sol costaricien, les voyageurs doivent porter une protection faciale et se conformer au protocole strict de l’aérogare (respect de la distanciation physique, désinfection en tapis, prise de la température et toute autre consigne sanitaire.)

Conditions exigées aux étrangers résidents

- Respecter les mesures sanitaires dictées par le ministère de la Santé dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire liée à la COVID-19.

- Remplir le formulaire numérique de santé (Pase de Salud)

Les étrangers résidents doivent également se conformer aux exigences ordinaires établies dans la Loi générale sur la migration et le règlement sur le contrôle des migrations applicables à la sous-catégorie migratoire respective, y compris :

- Document d’Identification d’Immigration pour Etrangers (DIMEX) actuel ou prolongé selon les résolutions de la Direction Générale des Migrations et des Etrangers.

- Preuve de l’assurance sociale en vigueur par la Caisse costaricienne de la sécurité sociale (CCSS) ou faute de celle-ci, une assurance voyage couvrant les frais médicaux engendrés par la maladie COVID-19, les frais médicaux minimaux équivalents aux frais d’hospitalisation pendant le temps nécessaire à une telle admission et un minimum de 22 jours pour les frais d’hébergement.
Toutefois, un avertissement lui sera notifié pour demander le statut d’assurance auprès de la CCSS. La personne dispose du délai de couverture de son assurance voyage (22 jours) pour prendre les dispositions nécessaires pour régler son statut d’assurance sociale auprès de la CCSS.

Les personnes entrant dans la sous-catégorie Étudiants, ainsi que celles de la sous-catégorie migratoire des non-résidents Catégorie de séjour (Estancia), présenteront l’assurance voyage (mêmes caractéristiques que celles pour les touristes et résidents) avec une couverture de 22 jours minimum, mais aucun avertissement ne leur sera délivré en vertu du fait que ces personnes n’ont aucune obligation légale pour souscrire à l’assurance de la CCSS.

Quarantaine : Les résidents entrant par voie terrestre, fluviale ou maritime (sauf ceux utilisant des voiliers ou yacht) se feront délivrer des ordonnances d’isolement médical de 14 jours.

Conditions exigées aux Costariciens

Les Costariciens doivent prouver leur nationalité au moyen de leur passeport, de leur carte d’identité ou d’autres moyens fiables, afin d’être autorisés à entrer dans le pays par voie aérienne, terrestre, maritime ou fluviale ; ils doivent également remplir le formulaire numérique de santé (Pase de Salud) et se conformer aux mesures sanitaires d’entrée délivrées par le Ministère de la Santé pour les soins de COVID-19.

Quarantaine : Conformément aux dispositions établies par le ministère de la Santé, seules des ordonnances d’isolement médical de 14 jours seront délivrées aux personnes costariciennes qui entrent par voie terrestre, fluviale ou maritime, exceptées celles entrant par yacht ou voilier.

Dernière modification : 03/11/2020

Haut de page