Costa Rica Covid-19 : Conditions d’entrée sur le territoire costaricien depuis des pays d’origine autorisés [es]

À partir du 1er novembre 2020, le Costa Rica ouvrira ses frontières aériennes à tous les pays. Les visiteurs doivent satisfaire aux exigences en matière d’immigration pré-pandémique ainsi qu’à celles établies par le gouvernement dans le cadre de la COVID-19.

Pays d’origine des voyageurs autorisés

Plusieurs pays dont ceux d’Europe sont autorisés comme pays de départ des touristes pour l’entrée au Costa Rica.

Les frontières aériennes avec les pays de la zone d’Amérique centrale sont ouvertes depuis le octobre 2020 et à partir du 1er novembre 2020, les frontières aériennes restent ouvertes à tous les pays du monde.

Pays actuellement autorisés comme points d’origine pour l’entrée de personnes sur le territoire national :

1. Australie

2. Belize

3. Canada

4. Confédération suisse

5. El Salvador

6. État du Vatican

7. États-Unis du Mexique

8. Grand-Duché de Luxembourg

9. Guatemala

10. Honduras

11. Irlande

12. Jamaïque

13. Japon

14. Nicaragua

15. Nouvelle-Zélande

16. Panama

17. Principauté du Liechtenstein

18. Principauté de Monaco

19. Royaume de Belgique

20. Royaume du Danemark

21. Royaume d’Espagne

22. Royaume des Pays-Bas

23. Royaume de Norvège

24. Royaume de Suède

25. Royaume de Thaïlande

26. Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord

27. République tchèque

28. République chypriote

29. République d’Autriche

30. République de Bulgarie

31. République de Corée

32. République de Croatie

33. République de Slovénie

34. République d’Estonie

35. République de Finlande

36. République de Hongrie

37. République d’Islande

38. République de Lettonie

39. République de Lituanie

40. République de Malte

41. République de Pologne

42. République de Saint-Marin

43. République de Singapour

44. République slovaque

45. République fédérale d’Allemagne

46. ​​République française

47. République hellénique (Grèce)

48. République italienne

49. République orientale de l’Uruguay

50. République populaire de Chine

51. République portugaise

52. Roumanie

53. Taïwan (Région)

54. États-Unis d’Amérique, seuls les États suivants :

à. Arizona

b. Californie

c. Colorado

ré. Connecticut

et. D.C.

F. Floride

g. Géorgie

h. Maine

je. Maryland

j. Massachusetts

k. Michigan

l. Nouveau pull

m. New York

n. New Hampshire

ou. Nouveau Mexique

p. Ohio

q. Oregon

r. Pennsylvanie

s. Rhode Island

t. Texas

ou. Vermont

v. Virginie

w. Washington

X. Wyoming

Cette liste est mise à jour sur le site de la Présidence de la République

Conditions d’entrée sur le territoire costaricien

Rappel des conditions d’entrée au Costa Rica des voyageurs dont le pays de résidence fait partie des pays d’origine autorisé

* Une scale dans un Etat non autorisé est possible à condition que le(a) touriste ne sorte pas de l’aéroport où il ou elle fait cette scale.

1. Une assurance médicale internationale ou nationale qui couvre les frais médicaux générés par la maladie COVID-19, les frais médicaux minimaux équivalents aux frais d’admission à l’hôpital pendant le temps requis et une couverture minimale de 14 jours pour les frais d’hébergement.

Les assurances nationales autorisées pour les voyageurs sont proposées par l’Institut national des assurances (INS), ainsi que Sagicor.

Dans le cas d’une assurance internationale, celle-ci - dont la documentation est acceptée uniquement en anglais ou en espagnol - doit remplir au moins trois conditions
  • Validité de la police pendant la période de la visite au Costa Rica.
  • Garantie qu’elle couvre les frais médicaux en cas de maladie pandémique COVID 19 au Costa Rica, pour au moins 50 000 dollars (cinquante mille dollars des États-Unis d’Amérique).
  • Couverture minimale de 2 000 USD pour les frais d’hébergement prolongés dus à une maladie pandémique.

La validation de l’assurance médicale internationale se fait en ligne, depuis le 08 septembre 2020, par l’Institut du tourisme du Costa Rica (ICT) lorsque le touriste remplit le formulaire épidémiologique numérique (Pase de Salud).
Les touristes ayant pris une assurance médicale de voyage internationale devront télécharger la documentation en ligne en anglais ou en espagnol démontrant le respect des trois conditions mentionnées ci-dessus. De plus, ils devront remplir une attestation sur l’honneur sur les caractéristiques de leur police internationale.
A l’arrivée, le (Pase de Salud) génère des codes couleurs : un code vert pour ceux qui auront rempli à satisfaction l’ensemble de conditions d’entrée, un code violet signifiant que l’assurance internationale devra être validée manuellement par un agent de l’ICT sur place. Enfin un code rouge pour ceux n’ayant pas rempli entièrement les conditions et dont l’entrée peut être refusée par le service migratoire.

2. Le résultat négatif du test PCR-RT pour COVID-19 réalisé dans les 72 heures précédant le voyage : prélevement au maximum 72 heures avant le vol du passager vers le Costa Rica, en langues anglaise ou espagnole uniquement (face à l’impossibilité d’obtenir le résultat original en anglais ou espagnol, une traduction officielle est acceptée. Ceci est obligatoire pour les touristes à partir de 12 ans.

Attention : A partir du 26 octobre 2020 cette condition ne sera plus exigée ; aucun ordre sanitaire de mise en quarantaine obligatoire ne sera expédié non plus. Les voyageurs présentant des symptômes, par contre, ne pourront pas voyager.

3. Remplir le formulaire épidémiologique numérique (Pase de Salud) du Ministère de la Santé costaricien (celui-est disponible en espagnol et en anglais)

Lorsque la personne remplit toutes les conditions d’entrée, le Pase de Salud génère un code vert, avec lequel le passager se rend au poste migratoire pour entrer dans le pays. Si un code violet est généré, la police d’assurance internationale devra être validée manuellement par les responsables de l’ICT à l’aéroport. Enfin, un code rouge indique que le touriste ne se conforme entièrement à aucune des exigences et peut être rejeté par l’agent du service migratoire.

L’entrée par voie aérienne ne sera pas autorisée aux personnes qui ont l’intention d’entrer sur le territoire national et d’en sortir par voie maritime ou terrestre.

En outre, lors de l’atterrissage sur le sol costaricien, les voyageurs doivent porter une protection faciale et se conformer au protocole strict de l’aérogare (respect de la distanciation physique, désinfection en tapis, prise de la température et toute autre consigne sanitaire.)

Conditions exigées aux Costariciens et aux étrangers résidents

Les Costariciens et les résidents étrangers au Costa Rica qui rentrent dans le pays sur des vols humanitaires ou de rapatriement doivent remplir le formulaire numérique de santé (Pase de Salud). On ne leur demandera pas de test COVID et on ne leur demandera pas non plus de souscrire à une assurance voyage, mais ils recevront un ordre sanitaire pour leur isolement à domicile pendant 14 jours. Par contre, ils seront dispensés de faire cette quarantaine s’ils choisissent de présenter le résultat négatif du test PCR-RT pour COVID-19 réalisé dans les 72 heures précédant le voyage, en langues anglaise ou espagnole uniquement (face à l’impossibilité d’obtenir le résultat original en anglais ou espagnol, une traduction officielle est acceptée).

Les étrangers résidents doivent également se conformer aux exigences ordinaires établies dans la Loi générale sur la migration et le règlement sur le contrôle des migrations applicables à la sous-catégorie migratoire respective, y compris :

a) Document d’Identification d’Immigration pour Etrangers (DIMEX) actuel ou prolongé selon les résolutions de la Direction Générale des Migrations et des Etrangers.

b) Preuve l’d’assurance en vigueur par la sécurité sociale costaricaine (CCSS),

Dernière modification : 22/10/2020

Haut de page