Décès de militaires français au Mali

Treize militaires français sont décédés le 25 novembre 2019 au Mali, lors d’une opération de combat contre des djihadistes.

Communiqués des autorités françaises.

- Sahel - Décès de militaires français au Mali - Communiqué de presse de la présidence de la République (Paris, 26/11/2019)

Le président de la République annonce avec une profonde tristesse la mort de treize militaires français survenue au Mali dans la soirée du lundi 25 novembre 2019, dans l’accident de leurs deux hélicoptères, lors d’une opération de combat contre des djihadistes.

Le président de la République salue avec le plus grand respect la mémoire de ces militaires de l’armée de terre, six officiers, six sous-officiers, et un caporal-chef, tombés en opération et morts pour la France dans le dur combat contre le terrorisme au Sahel. Il s’incline devant la douleur de leurs familles et de leurs proches et leur adresse ses plus sincères condoléances, en les assurant de l’indéfectible solidarité de la Nation.

Le président de la République exprime son soutien le plus total à leurs camarades de l’armée de terre et des armées françaises. Il tient à saluer le courage des militaires français engagés au Sahel et leur détermination à poursuivre leur mission. Il les assure de son entière confiance./.

(Source : service de presse et veille de la présidence de la République)

- Sahel - Décès de 13 militaires de l’opération Barkhane - Communiqué de presse de Mme Florence Parly, ministre des armées (Paris, 26/11/2019)

J’ai appris avec une profonde tristesse que 13 militaires de l’opération Barkhane ont péri hier soir, lundi 25 novembre 2019, lors de l’accident en vol de deux hélicoptères de l’armée de Terre au Mali, au cours d’une opération de combat.

Je présente toutes mes condoléances à leurs familles, leurs proches et leurs frères d’armes. Une enquête est ouverte afin de déterminer les circonstances exactes de ce drame.

Cette terrible nouvelle endeuille nos armées, la communauté de défense et la France toute entière. Je tiens à assurer aux familles endeuillées que l’institution militaire est à leurs côtés dans cette épreuve.

Je rends hommage, en mon nom et en celui du ministère des armées, à ces 13 militaires morts pour la France :

  • Le capitaine Nicolas Mégard, du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le capitaine Benjamin Gireud du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le capitaine Clément Frisonroche du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le lieutenant Alex Morisse du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le lieutenant Pierre Bockel du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • L’adjudant-chef Julien Carette du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le brigadier-chef Romain Salles de Saint Paul du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le capitaine Romain Chomel de Jarnieu du 4e Régiment de chasseurs de Gap
  • Le maréchal des logis-chef Alexandre Protin du 4e Régiment de chasseurs de Gap
  • Le maréchal des logis Antoine Serre du 4e Régiment de chasseurs de Gap
  • Le maréchal des logis Valentin Duval du 4e Régiment de chasseurs de Gap
  • Le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie du 93e Régiment d’artillerie de montagne de Varces
  • Le sergent-chef Andreï Jouk du 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol

La Nation s’incline devant leur courage et leur engagement./.

(Source : site Internet du ministère des armées)

- Message sur son compte Twitter de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères
JPEG

Dernière modification : 14/01/2020

Haut de page