Défenseure des Habitants reçoit le Prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit 2016. [es]

En présence de membres du corps diplomatique, d’institutions liées à la défense des droits de l’homme, de l’Assemblée législative et du personnel de la Defensoría de los Habitantes et des ambassades allemande et française, Mme Monserrat Solano Carboni, Défenseure des Habitants du Costa Rica, a reçu ce 21 février à la résidence de France, le Prix Franco-allemand des Droits de l’Homme et de l’État de Droit 2016.

Pendant le discours du Dr Ingo Winkelmann, ambassadeur d'Allemagne
La députée Maureen Clark, la présidente de la Cour Suprême de Justice, Zarella Villanueva et l'Ambassadeur Vankerk-Hoven
L'Ambassadeur Vankerk-Hoven pendant son discours.
Vue partielle des assistants du corps diplomatique, d'organismes des DH, des députés.
Les ambassadeurs Wilkemann et Vankerk-Hoven remettent la médaille et le certificat du prix
Sonia Picado, présidente honoraire de l'Institut interaméricain des Droits de l'homme avec Mme et M. Vankerk-Hoven.

Mme Solano a été l’une des 15 personnalités au monde (sur 39 proposées) ayant été choisie pour recevoir ce prix. Le Prix Franco-allemande des Droits de l’homme a également été décerné à Tahmima Rahman (Bangladesh), Oleg Goulak (Biélorussie), Maria da Penha (Brésil), Saray Thun (Cambodge), Maximilienne Ngo Mbe (Cameroun), Beverley K. Jacobs (Canada), Wang Qiaoling (Chine), Sunitha Krishnan (Inde), Mary Lawlor (Irlande), Pietro Bartolo (Italie), Eva Abou Halaweh (Jordanie), Sarah Belal (Pakistan), Valentina Tcherevatienko (Russie), Jacqueline Moudeïna (Tchad), ainsi qu’aux Casques blancs (Syrie). Une cérémonie officielle a eu lieu à Berlin en décembre dernier ; Mme Solano n’a cependant pas pu s’y rendre en raison de la situation de crise causée par le passage de l’ouragan Otto sur le territoire costaricien.

Ce Prix, créé en 2016 par les gouvernements de la République Fédérale d’Allemagne et de la République Française, a vocation à mettre en lumière des personnes qui œuvrent pour la défense des droits de l’Homme ou la promotion de l’État de droit, dans leur pays, dans des pays tiers ou dans les enceintes internationales.

Pour Ingo Winkelmann, ambassadeur d’Allemagne, “la protection et promotion des Droits de l’homme est au cœur de la politique extérieure de la France et de l’Allemagne". L’ambassadeur de France, Thierry Vankerk-Hoven, a pour sa part, signalé que l’attribution de ce prix à Mme Solano "symbolise l’importance de sa contribution à la défense des Droits de l’homme, valeurs partagées par la France, l’Allemagne et le Costa Rica, elle reflète la volonté commune de ce pays de défendre l’État de droit et le multilatéralisme au sein de la communauté internationale".

La Défenseure des Habitants a profité de cette occasion pour rappeler la nécessité d’approuver la loi cadre contre la discrimination, soutenue par l’institution qu’elle représente. Elle a rappelé également que le Costa Rica "doit faire un effort afin que son leadership international dans la promotion des Droits de l’homme reflète, au niveau national, l’expérience quotidienne de la liberté, l’égalité et la justice".

Dernière modification : 03/03/2017

Haut de page