La France confirme un don de 200 000 doses de vaccins contre la Covid-19 et consolide la collaboration scientifique et sanitaire avec le Costa Rica [es]

Dans le cadre de sa visite du campus de la Universidad de Costa Rica, Jean-Yves Le Drian a rappelé l’excellente relation que nouent les deux pays en matière de coopération scientifique et universitaire. Il a par ailleurs confirmé le don de 200 070 doses de vaccins au Costa Rica.

Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est rendu aujourd’hui sur le campus de la Universidad de Costa Rica (UCR), acteur privilégié de la coopération scientifique et sanitaire entre la France et le Costa Rica.

Reçu par le Recteur de la UCR, Gustavo Gutiérrez Espeleta, le ministre a eu l’occasion de rencontrer les enseignants et chercheurs formés en France. Jean-Yves Le Drian a à cette occasion annoncé le don par le gouvernement français de 200 070 doses de vaccins Pfizer au Costa Rica, dans le cadre du mécanisme pour un accès mondial au vaccin contre la Covid-19 (COVAX).

Le ministre s’est réjoui des échanges et de la collaboration scientifique dans la lutte contre la Covid-19 entre les deux pays. Actuellement, une équipe de chercheurs de l’UCR travaille sur des projets liés à la production d’un test rapide et économique du COVID-19, cofinancés par la France.

JPEG

Un partenariat d’excellence France - UCR

La Universidad de Costa Rica, créée en 1946, est la plus ancienne université du pays. Dans la dernière édition du classement mondial QS 2022, elle est placée dans les 25 meilleures universités d’Amérique latine et est classée première en Amérique centrale. De fait, elle constitue un acteur privilégié pour la coopération scientifique avec la France, de nombreux partenariats sont d’ailleurs déjà en place :

Le ministre français a connu le travail du Centro de Investigación de Enfermedades Tropicales (CIET), centre de recherche de l’université qui travaille avec l’Institut Pasteur afin de mener des recherches conjointes sur les maladies tropicales vectorielles. Il a rappelé que la coopération universitaire et scientifique ainsi que la mobilité étudiante, notamment au niveau doctorat, est une priorité de la France.

JPEG

L’UCR a d’ailleurs été le premier établissement en Amérique centrale à octroyer des bourses cofinancées par la France. Une convention favorisant la mobilité de stagiaires en médecine est en cours de renouvellement et à travers le Service Coopération Culturelle en Amérique Centrale (SCAC), la France apporte un appui technique et financier à une nouvelle école doctorale Amérique centrale en sciences sociales de l’UCR.

Plus d’informations sur la Diplomatie universitaire et scientifique menée par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

JPEG

Dernière modification : 23/12/2021

Haut de page