Liberté de la presse - Rapport annuel de Reporters sans frontières (25.04.18) [es]

Reporters Sans Frontières (RSF) a publié le 25 avril 2018, son classement sur l’état de la liberté de la presse dans le monde. Celui-ci fait état d’une montée de l’hostilité envers les médias et les journalistes. A souligner cependant la bonne position (10°) du Costa Rica selon ce rapport.

Dans un contexte de multiplication des crises, les journalistes sont de plus en plus des cibles. La défense de la liberté de la presse et de la liberté d’expression, la protection des journalistes dans l’exercice de leur métier et la lutte contre l’impunité de ceux qui portent atteinte à ces principes fondamentaux sont des priorités de la politique étrangère de la France.

Voir article sur https://www.diplomatie.gouv.fr

Le Costa Rica, un cas à part dans tout le continent

Le Costa Rica perd quatre places par rapport à 2017. Le pays est considéré comme "un cas à part dans tout le continent" , selon Reporters Sans Frontières.

"Pays le mieux noté de toute l’Amérique latine en matière de protection des droits de l’Homme et de la liberté d’expression, le Costa Rica fait figure d’exception dans une région rongée par la corruption et l’insécurité. Cependant, malgré un exercice relativement libre du métier et une législation avancée en matière de liberté de l’information, des pratiques préjudiciables aux journalistes ont été recensées, notamment en périodes électorales. Le fort niveau de concentration des médias constitue par ailleurs un frein important au pluralisme dans le pays." (Source site internet de Reporters Sans Frontières)

Consulter classement de Reporters Sans Frontières

Dernière modification : 25/04/2018

Haut de page