Permis de conduire

1 - L’échange de permis au Costa Rica

Les Français peuvent conduire au Costa Rica avec un permis de conduire français pour une période de 90 jours.
Au delà, il convient de demander un permis de conduire costaricien auprès du "Departamento de Acreditación de Conductores" du COSEVI (Consejo de Seguridad Vial) situé à La Uruca (banlieue de San José).
Pour cette démarche, il faut notamment présenter son permis français et sa carte de résident (DIMEX). Il peut vous être demandé de fournir un "relevé d’information restreint" (voir point suivant). Vous devrez également passer une visite médicale et payer une redevance. Le permis qui sera remis aura alors une validité de trois ans.
ATTENTION : Depuis fin 2012, le permis de conduire ne pourra être délivré ou renouvelé qu’aux seules personnes titulaires d’une résidence permanente dans le pays.
Pour plus d’informations : https://www.csv.go.cr/homologacion-licencias-conducir-extranjera

2 - L’échange du permis de conduire au Nicaragua

Les Français peuvent conduire au Nicaragua avec un permis de conduire français pour une période de 90 jours.
Au delà, il convient de demander un permis de conduire nicaraguayen à la "Dirección de Seguridad de Transito" de la Police nationale : http://www.transitonacional.gob.ni/...

3 - Le relevé d’information restreint (RIR)

Le RIR est un état de vos droits à conduire en France. Il peut vous être demandé, notamment dans le cadre d’une échange de votre permis français. La demande de RIR est une démarche personnelle. Vous devez le demander directement à la préfecture concernée en France en envoyant le formulaire ci-joint et l’ensemble des pièces requises. Vous trouverez également à suivre une plaquette explicative sur la demande de RIR.

4 - Renouvellement du permis de conduire français (cas de perte, vol, détérioration) et obtention du permis international depuis l’étranger

La France ne délivre pas de permis de conduire français ou international à des usagers qui ne résideraient pas en France. Ainsi, un Français établi à l’étranger et considéré comme résident par les autorités locales ne peut se voir délivrer un permis que par les autorités locales. Cette règle est intangible.

En revanche, pour répondre à certaines difficultés le champ de la résidence normale en France peut être élargi à certains conducteurs établis de fait à l’étranger, mais qui peuvent être considérés comme résidents en France, eu égard à leur statut particulier. Ceux-ci peuvent prétendre au renouvellement de leur permis de conduire français en cas de perte, vol ou détérioration, ainsi qu’à la délivrance d’un permis de conduire international. Dès lors qu’ils résidaient antérieurement en France et qu’ils peuvent justifier leur situation, sont éligibles au dispositif :

- les étudiants ;
- les usagers en formation, en stage ou en mission à durée déterminée ;
- les titulaires de titres de séjour spéciaux ;
- les usagers installés à l’étranger depuis moins de six mois (185 jours).

Si vous êtes dans ce cas de figure, vous devez vous adresser personnellement et directement à la préfecture concernée en France en envoyant le formulaire ci-joint et l’ensemble des pièces requises.

Vous trouverez à suivre deux plaquettes d’informations complémentaires sur le permis de conduire français, son renouvellement...

Plaquette d’informations 1
Plaquette d’informations 2

Dernière modification : 06/12/2018

Haut de page