Plan « France Relance » : dispositif de soutien aux entreprises françaises exportatrices

Le plan « France Relance » annoncé par le Premier Ministre le 3 septembre 2020 pour faire face aux conséquences de la crise liée à la Covid-19 comprend un volet export visant à renforcer la force de frappe des entreprises françaises à l’international, et en particulier des PME/ETI.

Le plan de relance prévoit en particulier :

• Le renforcement des moyens de l’assurance-prospection, notamment au profit des PME et ETI qui se lancent à l’export (objectif de 6000 entreprises accompagnées sur la durée du plan de relance avec 1 600 AP distribuées par an), afin que cet outil permette de financer davantage de projets accompagnant la transition écologique et pour que l’accompagnement des plus petites entreprises soit renforcé (dispositif « assurance prospection accompagnement » visant les plus petites opérations et les primo-exportateurs).

• Un soutien financier aux PME-ETI achetant des prestations de projections à l’export, via un « Chèque Relance Export » prenant en charge 50 % des frais de participation à un salon international, présentiel ou virtuel, ou à l’achat d’une prestation de projection collective ou individuelle (dans la limite d’un plafond), y compris sous forme virtuelle. Les prestations peuvent être achetées auprès de la Team France Export (TFE) ou d’une structure agréée. L’objectif est de financer 15 000 prestations. Ce dispositif est mis en œuvre depuis le 1er octobre et a déjà donné lieu au versement de premiers « chèques relance export ».

La CCI France Costa Rica est agréée « opérateur officiel » du dispositif Chèque Relance Export. En tant que PME ou ETI basée en France, vous pouvez donc dès aujourd’hui bénéficier de cette aide publique sur ses prestations « appui aux entreprises ».

• La prise en charge par l’État, via un « Chèque VIE » de la somme de 5000 € pour l’envoi en mission d’un VIE par une PME-ETI (dans la limite de 2 par entreprises). Le chèque VIE financera également l’envoi à l’international de VIE issus de formations courtes ou venant des quartiers prioritaires de la politique de la ville. L’objectif est de financer 3000 missions. Le dispositif sera effectif au plus tard le 1er janvier 2021.

• Le doublement de l’enveloppe FASEP (50 M€), afin d’accroître notre soutien aux exportateurs qui se positionnent sur les projets d’infrastructures dans les pays émergents et de permettre le financement d’études pour des infrastructures et des démonstrateurs pour des technologies innovantes, notamment en matière de transition technologique.

• La mise en place d’une veille-information sur les marchés, personnalisée et gratuite pour les exportateurs, proposée sur la plateforme de la Team France Export. 50 000 « Comptes personnalisés de l’exportateur » ont vocation à être créés sur la plateforme numérique de la TFE d’ici 2021 pour fournir une information détaillée spécifique aux PME notamment celles qui n’ont pas les moyen de faire de la veille commerciale.

Qui peut en bénéficier ?

Les PME-ETI pour le chèque relance export, le chèque relance VIE et l’assurance-prospection. Toutes les autres entreprises pour les autres mesures (y compris le chèque relance VIE pour les jeunes issus de formation courte ou des quartiers prioritaires).

Comment en bénéficier ?

Vous devrez déposer un dossier de candidature auprès des points de contact listés ci-dessous. Vous pouvez déjà le faire pour le FASEP et l’assurance prospection et pour le chèque relance export.

Calendrier de mise en œuvre

  • FASEP : déjà disponible
  • Assurance-prospection : déjà disponible
  • Chèque relance export : déjà disponible
  • Autres dispositifs : disponibles à partir du 1er janvier 2021.

Liens utiles et contacts

En savoir plus :

Voir aussi :

Dernière modification : 17/11/2020

Haut de page