Revue de la presse costaricienne du 17 au 23 février 2017

Résumé : - Politique intérieure : débat autour de la DIS (service de renseignement), mort mystérieuse de milliers de poissons à Nicoya, conflits commerciaux concernant les importations de sucre et d’avocats.
Politique extérieure : positions du gouvernement et du parlement sur la liberté de presse au Venezuela ; mise en garde du GAFI au secteur bancaire costaricien ; exonération des frais frais d’inscription à l’UCR pour les étudiants du Venezuela.

Service de presse
NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.
JPEG

Politique intérieure

Transparence
Les nominations du personnel du ministère des Relations extérieures en cause. Les décisions de Manuel González, ministre des Relations extérieures et du Culte, concernant la nomination du personnel, en particulier dans les postes à l’étranger, sont mises en cause, notamment par des parlementaires comme Otton Solis. Les détracteurs qualifient cette procédure de « clientélisme politique ». En réponse, M. González a précisé, dans un entretien à Diario Extra, que seuls les emplois à l’étranger qui ne parviennent pas à être occupés par du personnel titulaire en l’absence de candidatures ou par inadéquation du profil, sont pourvus par des professionnels venant de l’extérieur du MREC. Le MREC s’est également fendu de communiqués apologétiques adressés à la communauté diplomatique étrangère. Diario Extra, ensemble de la semaine.
Contestation des bonifications salariales de la vice-ministre de la Présidence. Une bonification importante du salaire (+65%) versée indûment à la vice-ministre de la Présidence chargée des questions politiques et des citoyens et du dialogue citoyen, Ana Gabriel Zúñiga, suscite de nombreuses protestations dans la presse de cette semaine. Deux autres cas sont également évoqués concernant les vice-ministres du Logement et de l’Intérieur mais ceux-ci ont rapidement accepté, au début de la polémique, à rembourser les sommes en question. Face à l’ampleur de la protestation, Mme Zúñiga, soutenue par le Président de la République, a finalement décidé de renoncer à cette bonification jusqu’à ce que les autorités compétentes tranchent la question. Si la décision lui est défavorable, elle s’engage à rembourser la somme reçue. La Nación, Diario Extra, CRHoy. 21-24/2
Selon La República du 23/2, Luis Guillermo Solis prépare le pays à une autre présidence du PAC, en faisant valoir ses grands travaux (Pont de la Plata, Centre de Conventions international …) et son exigence de transparence publique.

Sécurité nationale
Fermeture de la DIS. Le projet de loi de transformation de la Direction de l’Intelligence et de la Sécurité nationale ne reçoit pas le soutien des députés de l’opposition qui souhaitent plutôt la fermeture de cette institution. La Défenseure des Habitants Montserrat Solano met en garde contre le risque d’espionnage des citoyens induit par ce projet « dangereusement ouvert et indéterminé ». Hasard du calendrier, en déplacement en Allemagne (Munich), le directeur de la DIS, Mariano Figueres, a été victime d’un infarctus le 23 février qui le contraint à une hospitalisation d’une semaine. La Nación, 22/2 ; Diario Extra, 20/2.

Environnement
Mort mystérieuse de milliers de poissons à Nicoya. Après avoir écarté la possibilité de toxines ou de marée rouge susceptibles d’avoir entraîné la mort de milliers de sardines « anchoveta » la semaine dernière, les autorités et chercheurs restent à court d’explications. La pêche a été déconseillée dans cette zone d’Abangaritos et Manzanillo de Nicoya (Guanacaste, Pacifique nord). La Nación, 17-18/2, 24/2 ; CRHoy, 22/2

Conflits sur des importations

Impôt à l’importation de sucre : Le gouvernement brésilien a exprimé sa préoccupation suite à la hausse du tarif d’importation (+6,8%) sur le sucre en provenance du Brésil imposée par le Ministère costaricien de l’Économie (MEIC). Il la qualifie de « pratique contraire à l’accord antidumping de l’OMC ». Cette hausse, qui affecte l’importateur « La Maquila Lama », fait suite à la dénonciation de la Ligue industrielle de la canne à sucre Laica en juin 2015. Le MEIC a finalement réduit la hausse prévue (de +6,8% à +3,67%) mais La Maquila Lama continue à protester. Central America Data, La Nación, 17/2 ; Diario Extra, 18/2 et La Nación, 23/2.
Nouvelles analyses sur l’avocat « hass » du Mexique. L’importation de ce produit pourrait être rétablie grâce aux nouvelles analyses demandées par le MAG (Ministère de l’Agriculture). L’importation d’avocats hass en provenance du Mexique est suspendue depuis mai 2015 pour raison sanitaire (risque de contagion de la maladie « mancha del sol »). La Nación, 22/2

Société
La Sala IV du Pouvoir judiciaire confirme la constitutionalité de la loi de 2011 imposant des contraventions aux véhicules qui transportent des passagers de manière illégale. Les juges constitutionnels avaient été saisis par les députés du Parti Libertaire Otto Guevara et Natalia Diaz, favorables aux activités de la société de transport privée UBER. Le directeur général d’UBER-Costa Rica Humberto Pacheco estime qu’Uber, qui répond à un impératif de mobilité urbaine, continuera à se développer au Costa Rica. UBER emploie actuellement 13 000 personnes dans le pays et bénéficie d’une clientèle de 500 000 personnes. La República, 15 et 23/2.

Intempéries
Difficile rétablissement des zones affectées par le passage de l’ouragan Otto. Selon la CNE (Commission nationale d’urgences), les fonds récoltés pour la reconstruction des zones affectées par Otto en décembre dernier s’avèrent insuffisants. Les autorités évaluent à environ 174 MUSD le montant des dégâts constatés alors que les donations reçues par la CNE sont d’environ 8 MUSD à peine. La Nación, 20/2

Politique extérieure

Un rapport du GAFI met en garde le secteur bancaire. Un rapport du Groupe d’action financière sur le blanchiment de capitaux signale les faiblesses du cadre de régulation bancaire costaricien et le besoin de renforcer le système anti-blanchiment et la lutte contre le financement du terrorisme. Si des mesures ne sont pas mises en oeuvre, le Costa Rica pourrait être inscrit dans la liste grise du GAFI. L’Association bancaire costaricienne (ABC) ainsi que la Chambre de banques et entités financières estiment que les observations du GAFI ne sont pas fondées car elles respectent largement les règlements et conditions nécessaires. L’ABC et la Chambre sont donc confiantes quant aux conclusions de la session plénière du GAFI du 20 au 24 février à Paris. La República, 17/2

Costa Rica – Venezuela
Préoccupation costaricienne pour la fermeture de la chaîne CNN en espagnol décidée par le président Maduro. Bien qu’une motion de censure à l’Assemblée législative contre cette décision des autorités vénézuéliennes n’ait pas eu le soutien de plusieurs députés (dont 9 du parti officiel PAC), le Ministère des Relations extérieures costaricien a exprimé sa préoccupation et appelé le gouvernement de M. Maduro à assurer « le légitime exercice du droit des citoyens à l’accès à l’information depuis n’importe quel média ». La Nación, 17 et 23/2
Depuis 1965, un accord universitaire permet aux étudiants vénézuéliens l’exonération de leurs frais d’inscription à l’UCR. Cette mesure a été suspendue à l’Université du Costa Rica en 2016 mais rétablie suite à une intervention de la Défenseure des habitants. Semanario Universidad, 22/2

Actualités françaises au Costa Rica

La Défenseur des Habitants lauréate du Prix franco-allemand des Droits de l’homme et de l’Etat de droit 2016. La Nación relaye l’information sur la remise de ce prix à Monserrat Solano par les ambassadeurs de France, Thierry Vankerk-Hoven, et d’Allemagne, Ingo Winkelmann, le 21 février à la résidence de France. La Nación, 22/2
La France et l’Unesco ont signé un accord pour la région. Photoreportage concernant la signature, le 13 février à San José, de cet accord de coopération. La República, 17/2
Existe-t-il le droit à se déconnecter ? El Financiero se base sur la réforme française du Code du travail pour aborder cette thématique dans un long article cette semaine. 20/2
Découverte d’une nouvelle bactérie sur le sol costaricien par un chercheur de l’Institut Pasteur. Javier Pizarro, chercheur costaricien de l’Institut Pasteur, est à l’origine de cette découverte, en liaison avec l’Institut Technologique du Costa Rica. M. Pizarro participe ce 1er mars au TEDx Pura Vida 2017 à San José. La Nación, 21/2
Écarter Descartes ? C’est le titre d’une tribune du pianiste et écrivain costaricien Jacques Sagot consacrée à l’œuvre du philosophe français. La Nación, 17/2
Nacel offre depuis le Costa Rica un programme d’échanges à l’étranger. L’internationale française Nacel vient de lancer ses opérations au Costa Rica et offre des plans d’échange pour étudiants ou professionnels avec une diversité de destinations. La República, 23/2
Bilan du tournoi de rugby Rainforest Sevens qui a eu lieu au Lycée Franco-costaricien le week-end dernier. La Nación, 20/2
« L’Union européenne d’abord ». Javier Solana aborde la défense de l’UE dans une longue tribune dont il estime l’existence encore plus nécessaire dans le contexte actuel, non seulement pour l’Europe mais pout le monde entier. La Nación, 21/2

Titres d’articles consacrés à la France à partir de reprises de dépêches d’agences de presse :

-  Le nouvel débarquement de luxe à Cuba s’appelle Guerlain. AFP. La Nación, 20/2
-  Prison pour « l’homme araignée », condamné à 8 ans en France. AFP, Diario Extra, 21/2
-  Un homme s’enferme dans une pierre, pendant 8 jours en France. Il s’agit de l’artiste Abraham Poincheval. AFP, Diario Extra, 23/2

Rédactrice : Olga Bolaños
Journaux consultés :
JPEG

Dernière modification : 03/03/2017

Haut de page