Revue de la presse costaricienne du 26 juillet au 1er août 2019

Le départ du ministre de la Présidence et des faits enregistrés depuis quelques semaines alertant sur des possibles menaces à la sécurité du président et de certains médias sont à souligner pendant cette période.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.*

JPEG - 155.4 ko
M. Víctor Morales Mora, nouveau ministre de la Présidence
https://presidencia.go.cr/comunicados/2019/08/victor-morales-mora-priorizara-agenda-de-crecimiento-empleo-y-dialogo-social/

Politique intérieure

Affaires politiques et sociales

Un nouveau ministre de la Présidence après la démission de M. Piza

Après 15 mois au ministère de la Présidence, M. Rodolfo Piza, a annoncé sa démission à partir de ce 1er août, élevant ainsi à sept le nombre de ministres ayant quitté « le gouvernement d’unité nationale » de Carlos Alvarado. M. Piza, candidat à la présidence de la République par le PUSC lors des dernières élections, deviendra le 1er septembre prochain, le coordinateur du projet de l’Observatoire de la démocratie et le développement de l’OEA (Organisation d’Etats américains).
Les groupes politiques au parlement ont célébré le départ de ce ministre dont l’image – selon eux - s’était affaiblie après les efforts qu’il avait déployés pour faire avancer des projets lors de la première année de mandat. Alors que le président Alvarado ne l’avait pas encore confirmé, le nom du député (PAC), Víctor Morales Mora, était mentionné comme possible successeur de M. Piza. Cette nomination a effectivement été officialisée ce jeudi 1er août.
Les différents remaniements ministériels enregistrés depuis le 8 mai 2018 représentent 25% du gouvernement qui a été modifié. Ensemble de la presse, 29-31/7+CP Présidence, 1/8

Les médias pris comme cibles et la diffusion des « fake news » dans un contexte de mécontentement social

Au mouvement de grève des syndicats du secteur public et d’autres secteurs productifs pendant les dernières semaines, s’ajoutent des faits qui pourraient menacer la stabilité sociale et politique du pays. C’est le cas des petits explosifs construits artisanalement et mis l’un devant la façade d’un canal de télévision (Canal 7) et l’autre devant le bureau d’une députée. C’est le cas également de la diffusion (par un média électronique dont les propriétaires et le principal journaliste sont liés au parti de l’ancien candidat à la présidence, l’évangéliste Fabricio Alvarado) des fausses informations concernant des mesures fiscales du gouvernement, ou encore les propos haineux depuis son compte Facebook, de l’ancien candidat à la présidence Juan Diego Castro contre le propriétaire du journal électronique CRHoy, Leonel Baruch, d’origine juive. Parallèlement, le discours incitant à la violence contre les autorités et contre les médias d’une enseignante présumée, et la diffusion d’une vidéo d’un petit groupe d’hommes armés appelant « à la prise des armes contre le gouvernement », diffusée il y a quelques semaines, s’ajoutent à cette série d’évènements qui semblent répondre à un intérêt de déstabilisation du pays.
Le gouvernement – dont l’une des critiques des analystes est le manque d’information efficace notamment autour de la réforme fiscale qui fait le principal objet des protestations - vient d’annoncer le site internet « Gobierno aclara » pour « clarifier » contre les fausses informations. Les autorités condamnent ce genre de manifestations contraires à la tradition costaricienne et appellent le pays à refuser toute intimidation. Une étude de l’Université du Costa Rica confirme qu’un Costaricien sur cinq admet avoir partagé des fausses informations sur les réseaux sociaux.
Le mouvement de grève est arrêté pendant que des négociations sont entamées dans des différents forums. La Nación, 29-31/7 ; Diario Extra, 31/7 ; Semanario Universidad, La Nación, 1/8

Économie

Infrastructures portuaires : le secteur productif insatisfait avec APM Terminals

La société hollandaise APM Terminals - concessionnaire de la Terminale des containers de Moín (TCM)-, affiche des problèmes de gestion à cinq mois à peine de sa mise en opération. Ceci a suscité la réaction de 17 chambres du secteur des entreprises dont des exportateurs, industriels, commerçants et transporteurs de marchandises. Celles-ci considèrent trop élevés les tarifs des services d’APM Terminals, très inefficace sa gestion du port et s’inquiètent d’un éventuel conflit d’intérêt dans la supervision des opérations de la TCM par Japdeva. Cette dernière, qui est l’institution publique responsable de l’opération des vieux ports de Moín et de Limón, a vu ses services se faire concurrencer par APM Terminals. Diario Extra, El Financiero, 28-27/8

Un plan de développement de l’aéroport Juan Santamaría pour les 20 prochaines années

Le gestionnaire du principal aéroport costaricien depuis dix ans, la société Aeris Holding, qui a vu augmenter de deux millions le nombre de passagers pendant cette décennie, ainsi que le nombre de nouvelles lignes aériennes (+14) pour un total de 28 lignes commerciales internationales dans l’actualité lesquelles desservent 38 destinations différentes, prépare un plan directeur pour assurer la croissance de la demande prévue de +4% par an jusqu’à 2040.
La República, La Nación, CRHoy, 29-31/7

Le projet sur le télétravail adopté au parlement

Ce projet dont l’objectif principal est celui d’être un instrument de mobilité urbaine ainsi que de promotion du développement durable, a été approuvé à l’unanimité en première lecture ce 30 juillet. Le texte inclut une reconnaissance de l’État aux entreprises et institutions qui mettront en place avec succès ce type de modalité du travail. Diario Extra, 31/7

Sécurité et droits de l’homme

Un réseau de passeurs démantelé

Un groupe mafieux de trafic de migrants asiatiques et africains allant vers les États-Unis, avec des membres au Costa Rica et au Panama, a été démantelé le 30 juillet après 36 perquisitions sur le territoire costaricien et 13 au Panama. 41 personnes au Costa Rica et 10 au Panama ont été arrêtées alors que l’enquête n’est pas close. Ce groupe aurait trafiqué environ 249 migrants, lesquels auraient payé entre 7 000 et 20 000 USD, selon les distances parcourues, pour un total de 1,7 MUSD environ sur 18 mois. La Nación, Diario Extra, 31/7-1/8

Actualités françaises au Costa Rica

Articles consacrés à la France ou à l’Europe

La première exportation de pastèque bio vers l’Europe

La société familiale Melones de la Península a avec sa première exportation de melons et pastèques bio ouvert la porte du marché européen des produits agricoles bio. La première étape a consisté à l’envoi de 1500 kg pendant deux semaines par voie aérienne, ainsi que 10000 kg par voie maritime. La República, 29/7

Un costaricien obtient la médaille de bronze aux Olympiades de Chimie à Paris

Le jeune costaricien Fabrizio Salas Ramírez, de 18 ans, a obtenu cette prestigieuse position lors de la 51° Olympiade internationale de Chimie (IChO 2019) réalisée à Paris. La Nación, 30/7

Reprises de dépêches d’agences de presse

Rédactrice : Olga Bolaños
Journaux consultés

Dernière modification : 21/08/2019

Haut de page