Revue de la presse costaricienne du 28 septembre au 11 octobre 2018

L’approbation en première lecture du projet de réforme fiscale marque une première étape dans la voie d’ordonner les finances publiques, alors que le mouvement de grève a diminué considérablement à l’exception du secteur enseignant.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

Politique intérieure

Économie et mouvement social

Et la grève et les finances

Et la grève et les finances publiques en suspens

Après un mois de grève « générale et indéfinie » - dont les objectifs de paralyser le pays et de faire tomber le projet de renforcement des finances publiques n’ont pas encore été atteints -, les grévistes encore actifs ont décidé de faire une pause pendant que le dit texte - adopté en première lecture au parlement le 5 octobre - fait l’objet de consultations auprès d’institutions publiques potentiellement impactées par les dispositions prévues dans ce plan. Si cet impact du plan sur les institutions consultées se confirmait, une ultérieure consultation auprès de la Chambre constitutionnelle s’imposerait. Cette procédure – qui pourrait tarder plus d’un mois – laisse en suspens d’un côté le mouvement de grève syndical – qui attend l’échec du texte en Chambre constitutionnelle – et d’autre part les décisions financières du gouvernement pour qui l’approbation définitive du plan lancerait une bouée de sauvetage aux finances publiques avant la fin de l’année. Ensemble de la presse et de la période

Les enseignants restent (...)

Les enseignants restent en grève

Alors que peu à peu les syndicats de différentes institutions publiques ont décidé de suspendre (au moins temporairement) le mouvement de grève et retourner au travail, ceux des enseignants (ANDE, APSE, et SEC) dont la grève a été déclarée illégale en première instance, ont refusé d’arrêter ce mouvement malgré l’appel du ministre pour un retour à la normale. Environ 52% des établissements scolaires sont fermés depuis le début de la grève le 10 septembre dernier, et 48% souffrent de différents niveaux d’affectation. Cela représente, rien qu’en termes de salaires, des pertes autour de 3000 M de colons (environ 5 MUSD) par jour. La grève a été déclarée illégale en première instance dans une vingtaine d’institutions publiques. Ensemble de la presse et de la période

Grève : baisse du soutien populaire après l’agression contre le président Alvarado

Selon une enquête du CIEP (Centre de la recherche et d’études politiques de l’Université du Costa Rica), après le 3 octobre – jour pendant lequel de façon inédite le président Carlos Alvarado a fait l’objet d’agressions verbales et d’une tentative d’agression physique – le soutien dont jouissait le mouvement de grève a diminué (46%) et le refus de la grève a augmenté (36%), alors que le soutien au projet de réforme fiscale est passé de 12% à 20%. Ces agressions ont été condamnées à l’unanimité par les secteurs économiques et sociale du pays. Semanario Unviersidad, 10/10 ; La Nación, Diario Extra, CRHoy, 3-5/10

Au-delà du projet de réforme fiscale

Parallèlement au traitement du dossier N°20 580 de la loi de Renforcement des finances publiques, adopté en première lecture le 5 octobre dernier, cinq accords multipartis auraient été passés par les députés afin de promouvoir des initiatives de lois visant à augmenter les revenus fiscaux. Ceux-ci concernent les excédents des coopératives, le régime spécial des salaires des médecins, les entreprises en zones franches, les thèmes des transferts de l’Etat et les salaires des enseignants. La Nación, 8/10

Aléas naturels

Le Guanacaste inondé

La tempête qui a touché pendant la première semaine d’octobre plusieurs villages de la région du Guanacaste (Pacific nord), ont provoqué des grandes inondations et des glissements de terrains, entraînant l’interruption de la circulation sur une vingtaine de routes, plus d’un millier de personnes évacuées et accueillies dans une vingtaine de centres d’accueil, alors qu’un décès a été enregistré. Diario Extra, La Nación, CRHoy, 6/10

Politique extérieure

Costa Rica – Nicaragua

Le Costa Rica représenté par un consul à Managua

Après que Carlos Badilla, chargé d’affaires a.i. à Managua depuis le 1er août, a pris sa retraite, seule une représentation consulaire des autorités costariciennes reste dans la capitale nicaraguayenne. Il s’agit du consul et maintenant nouveau chargé d’affaires a.i., Oscar Camacho. Les relations bilatérales entre les deux pays sont devenues plus tendues en raison de la crise humanitaire et politique au Nicaragua et les accusations contre le Costa Rica d’une confabulation supposée par les autorités du pays voisin. CRHoy, 8/10

Le défenseur des droits humains nicaraguayen réfugié au Costa Rica

L’asile politique a été octroyé à Alvaro Leiva, activiste des droits de l’homme et secrétaire exécutif de l’Association nicaraguayenne pro droits de l’homme. M. Leiva a demandé de l’aide aux autorités costariciennes pour considérer qu’il est menacé (victime d’actes contre sa vie, sa liberté et sa sécurité) en raison de la crise dans son pays. La Nación, 11/10

Costa Rica -Chine

Soresco, la raffinerie qui n’a jamais existé

Après une dizaine d’années et 65 MUSD dépensés, le Costa Rica et la Chine ne réussissent pas à s’accorder sur la meilleure façon de finir avec le projet manqué de raffinerie. L’entreprise Soresco continue de drainer chaque mois l’argent du capital apporté par les deux pays, alors que c’est clair que le projet de construction d’une raffinerie de pétrole à Limon n’aura pas lieu. L’intérêt rénové de la Chine en Amérique centrale pourrait ouvrir la porte à une solution politique à cette controverse qui se trouve dans les tribunaux d’arbitrage. Semanario Universidad, 10-16/10

Actualités françaises au Costa Rica

Articles consacrés à la France et à l’Europe

Visite à San José de la Commissaire de Transports de l’Union européenne

Mme Violeta Bulc, experte en mobilité urbaine durable, a rencontré les autorités costariciennes et a offert de l’aide pour orienter des projets dans ce domaine. Dans son interview à La Nación (7/10), Mme Bulc souligne « qu’il n’est jamais trop tard pour inverser le développement urbain désordonné ».

Tour du cinéma français à (...)

Tour du cinéma français à l’affiche

7 films, 14 jours, 6 salles de cinéma Cinépolis et 3 séances par jour dans chaque salle pour regarder l’offre du cinéma français de la dernière année. La República, 8/10

Des scientifiques du Canada, États-Unis et de la France obtiennent le Prix Nobel de Physique

Le prix reconnaît les avancées innovatrices de la physique du laser des scientifiques Donna Strickland, Arthur Ashkin et Gérard Mourou. La Nación, 3/10

Charles Aznavour, le spectacle doit continuer

A l’occasion de sa mort le 1er octobre, une tribune de Jorge Hernández (La Nación, 7/10) rend hommage au célèbre acteur, compositeur, musicien et chanteur Charles Aznavour.

Reprises de dépêches d’agences de presse

Alliance française

Vendredis cinéphiles – 18h à Barrio Amón. Entrée libre.

Programme du mois d’octobre : El destino es el viaje. Road movies francesas

5 octobre : Pierrot le fou (1965) de Jean-Luc Godard
12 octobre : Sans toit ni loi (1985) d’Agnès Varda
19 octobre : Exils (2004) de Tony Gatlif
26 octobre : Feux rouges (1966) de Cédric Kahn

Lire en fête

Chroniques de voyage – BD – du 16 au 27 octobre l’Alliance française célèbre la fête de la littérature avec des conférences, ateliers et expositions. Invité spécial : Nicolas Grivel, agent littéraire. Toute l’information sur le site de l’Alliance française de San José (https://alianzafrancesacostarica.com/index.php/calendario-eventos.html ) et sur sa page Facebook (https://www.facebook.com/AlianzaFrancesaCostaRica/ )

Vie associative

Le bureau de l’Association française de bienfaisance réélu pour deux ans

Lors de l’assemblée générale ordinaire du 10 octobre, les associés participants ont décidé de reconduire l’ensemble de membres du bureau. Il s’agit de Fanny Sterner (présidente), Ulysse Reyes (vice-président), Vincent Peyret (trésorier), Claudine Piétrain (secrétaire), Christiane Valdy (membre 1) et de Jean Zambeaux (membre 2).

Rédactrice : Olga Bolaños
Journaux consultés

Dernière modification : 12/10/2018

Haut de page