Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica 1er au 7 juillet 2016

L’accord politique de l’ensemble de partis à l’Assemblée législative pour faire avancer les projets de réduction des dépenses publiques et celui sur la fraude fiscale, le risque du Costa Rica d’être inscrit sur la liste grise du GAFI, l’annonce de la candidature de Christiana Figueres comme secrétaire générale de l’ONU, ainsi que le litige avec le Nicaragua concernant les frontières maritimes ont particulièrement retenu l’attention des médias cette semaine. Concernant la présence française dans les médias locaux, la prochaine organisation de l’Étape Costa Rica by Le Tour de France et l’arrivée en finale de l’Euro de l’équipe française ont notamment été soulignées.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

Politique intérieure


Assemblée législative

Réduction des dépenses publiques : Grâce à un accord politique de l’ensemble de groupes à l’Assemblée législative, quatre projets modifiant à la baisse des régimes de retraites dépendant du Trésor public (hors ceux du Pouvoir Judiciaire et des Enseignants) ont été approuvés en première lecture le 30 juin. Par ailleurs, les députés ont décidé de donner un traitement rapide aux textes réformant le régime de retraites du Pouvoir Judiciaire ainsi que celui concernant la fraude fiscale.
La Nación, Diario Extra, 1/7

Développement humain
Le développement humain au Costa Rica : Un travail de longue date. Le progrès social au Costa Rica s’inscrit dans l’histoire du pays. En effet, depuis deux siècles différents mécanismes et programmes - Caisse de sécurité sociale, éducation publique et gratuite, poids des entreprises coopératives - ont été mis en place et ont permis au Costa Rica d’être selon l’Institut du Progrès Social le pays qui converti le mieux sa croissance économique en progrès social. Des inégalités de développement demeurent entre les régions, mais les cantons les plus pauvres ne sont plus considérés par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) comme des zones au développement humain faible. De tels résultats sont également possibles grâce à des initiatives originales (à Cartago et Ciudad Colón) telle que la mise en place de bibliothèques libres qu’il s’agisse de libre en accès dans les espaces publiques ou bien la possibilité de télécharger gratuitement des ebooks depuis un smartphone. La Nación, 1-3-6/ 7

Politique extérieure

ONU
Le Costa Rica propose Christiana Figueres comme candidate pour le Secrétariat général : Convaincu de que l’heure est arrivée pour qu’une femme dirige cette organisation, le gouvernement costaricien a présenté la candidature de Christiana Figueres à l’élection du secrétaire général qui succédera M. Ban-Ki Moon. Mme Figueres vient de terminer sa mission en tant que secrétaire exécutive de la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique. La Nación, 6/7

GAFI
Le Costa Rica risque d’être inscrit sur la liste grise du GAFI : Le gouvernement costaricien doit remettre avant le 15 juillet un rapport au Groupe d’action financière internationale (GAFI) ou bien il risque d’être inscrit sur la liste grise des pays qui ne collaborent pas dans la lutte contre le blanchiment et qui présentent un risque élevé de servir de plateforme pour le financement du terrorisme. L’adoption d’une loi sur la fraude fiscale est repoussée d’un mois en raison des "vacances" parlementaires, et la réforme de la loi sur les stupéfiants (durcissant l’appareil juridique applicable dans ce domaine) a été freinée, tout d’abord à cause d’une consultation auprès de la Cour Suprême de Justice, et ensuite par le blocage exercé par le député Otto Guevara (ML) qui n’a pas permis l’adoption de la réforme le 7 juillet, dernière session avant les vacances parlementaires du 11 au 15 juillet.
Parallèlement, le ministère des Finances a tout de même promulgué un décret qui oblige les banques à rapporter auprès de l’Institut costaricien sur les drogues (ICD) les transactions pour lesquelles ou peut présumer que les clients ne payent pas l’ensemble de leurs impôts. Ensemble de la presse de la semaine

Costa Rica – Nicaragua
La Baie Salinas, nouveau conflit autour des frontières maritimes : Alors que les limites maritimes avec le Nicaragua, tant du côté Pacifique que de la Caraïbe, font l’objet d’un litige auprès de la Cour internationale de Justice (CIJ) de La Haye, le Costa Rica a protesté formellement auprès des autorités nicaraguayennes suite à l’arraisonnement d’un bateau de pêcheurs costariciens par la marine nicaraguayenne dans la baie Salinas (copropriété des deux pays) autour de l’île Bolaños (territoire costaricien selon le Costa Rica).
Au cours de ce litige, le Nicaragua réclame la copropriété de l’île Bolaños également. Pour les Costariciens, ces affrontements répondraient à un intérêt « nationaliste » du gouvernement nicaraguayen dans la perspective des élections présidentielles de novembre prochain dans ce pays.
Le gouvernement costaricien a conseillé aux Costariciens devant se rendre au Nicaragua d’informer au préalable les autorités costariciennes de leur déplacement en écrivant à l’adresse viajaranicaragua@rree.go.cr . Ensemble de la presse, 4-6/7

Intégration centraméricaine
Union portuaire régionale : Alors que la construction du nouveau port de containers dans la côte Caraïbe par la société APM Terminals se trouve à 50% d’avancement, des experts dont José Dopeso, directeur des affaires maritimes et portuaires de la Commission centraméricaine de transports maritimes (Cocatram), estiment qu’il faut une meilleure intégration du secteur portuaire afin d’impulser davantage les exportations et exportations du pays et de la région. C’est l’objectif que se propose la XXXVII Réunion portuaire de l’Isthme centraméricain (REPICA) qui se tiendra au Costa Rica du 19 au 22 juillet. La Prensa Libre, 4/7 ; Diario Extra, 5/6

Actualités françaises au Costa Rica

Sports
La Etapa Costa Rica by Le Tour de France : En présence de représentants de l’Institut costaricien du sport et de récréation (ICODER), de la Fédération costaricienne de cyclisme (FECOCI) et du Chargé d’affaires de l’Ambassade de France, l’agence de tourisme sportif, Sports & Travel Costa Rica, a annoncé à l’Alliance Française de San José le 30 juin dernier, la réalisation en 2017 de « La Etapa Costa Rica by Le Tour de France". Le tracé du parcours se fera en collaboration avec Amaury Sport Organisation (A.S.O.), qui organise le Tour de France, ce qui permettra au parcours de répondre aux standards du tour. Cet événement a pour objectif de faire vivre aux amoureux du cyclisme l’expérience et les sensations ressenties par les coureurs cyclistes professionnels du Tour de France.La Nación, Diario Extra, 1/7
Tour de France et Euro 2016 : Ces deux évènements sportifs qui se tiennent en France continuent d’intéresser la presse locale qui en fait un suivi quotidien. L’équipe française après avoir gagné en semi finale contre l’Allemagne le 7 juillet, se prépare pour la finale dimanche 10 juillet contre le Portugal. La Nación, Diario Extra, La República, toute la semaine

Economie
Investissement de Teleperformance au Costa Rica : Cette société dont le siège est à Paris ouvrira un nouveau centre d’appels pour services au client et support technique au Costa Rica (Forum I, Santa Ana) pendant le deuxième semestre (200 nouveaux emplois). La Nación, 6/7

Cinéma
Rappel : Le festival de cinéma européen continue jusqu’au 16 juillet au cinéma Magaly. Consultez l’affiche depuis notre page web : http://www.ambafrance-cr.org/Festival-du-Cinema-Europeen-au-Costa-Rica .

Vendredis cinéphiles à 18h à l’Alliance Française de Barrio Amon. Entrée libre.
Cycle de juillet consacré à Robert Bresson : Le pathétisme héroïque

  • 8 juillet Pickpocket (1959)
  • 15 juillet Au hasard Balthazar (1966)
  • (22 juillet : L’Alliance Française sera fermée en raison des vacances)
  • 29 juillet Mouchette (1967)

IFAC
L’Institut Français d’Amérique Centrale restera fermé entre le 11 et le 25 juillet. Une permanence sera assurée au téléphone (506) 22 24 41 05.

Rédactrices : Eugénie Vandoorne et Olga Bolaños
Journaux consultés

JPEG - 6.8 ko

Dernière modification : 10/02/2017

Haut de page