Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 16 au 22 septembre 2016

inauguration du plus grand projet hydroélectrique de la région, éruptions de cendres du volcan Turrialba, tension dans les relations Costa Rica-Brésil, retrait de la pré-candidature d’Oscar Arias à l’élection présidentielle de 2018, « Internet des Objets » (IdO), et accès Internet pour les familles en extrême pauvreté.


NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

JPEG

Politique intérieure

Energie durable
Les Costariciens fiers du projet hydroélectrique Reventazón. Ce projet, le plus grand de la région centraméricaine et la deuxième infrastructure régionale après le Canal de Panama, dessiné et construit par l’ICE (Institut costaricien d’électricité), vient d’être inauguré par le président Solís le 16 septembre, trois mois avant le délai prévu. Avec un investissement de 1,4 Md USD et la participation de plusieurs entreprises locales et étrangères, l’Hidroeléctrica Reventazón, qui utilise les eaux du fleuve du même nom à la hauteur de Siquirres (région caribéenne), doit assurer l’indépendance électrique du pays au moins jusqu’en 2025. Ce projet, qui répond aux objectifs de réduction des gaz à effet de serre, fournira en énergie 525 000 foyers (puissance de 305,5 MW). La gestion de l’impact environnemental (284 000 espèces de faune réinsérées ailleurs dans des conditions d’habitat similaires) a été reconnue par le GAB (Groupe conseil en biodiversité) qui a estimé que ce projet hydroélectrique était pionnier dans le monde. La société Holcim (Lafarge/Holcim) en a fourni le ciment. Ensemble de la presse, 16-17/9

Aléas naturels
Intensification des éruptions de cendres du volcan Turrialba. D’importantes éruptions de cendres se sont produites le lundi 19 septembre, entraînant des dommages non seulement pour les populations avoisinantes, leurs productions agricoles et l’élevage, mais également, lorsque le vent a soufflé vers l’ouest, pour les résidents de la vallée centrale. L’aéroport Juan Santamaría de San José, le principal du pays, a été obligé de suspendre ses opérations lundi et mardi. L’activité du Turrialba se poursuivait encore le 22 septembre. Ensemble de la presse, 18-22/9

Partis politiques
Oscar Arias renonce à se porter candidat du PLN pour les présidentielles de 2018. Après sept mois de réflexion et malgré la demande qui lui a été faite par ses partisans du Parti Libération Nationale, l’ancien président de la République (1986-1990 et 2006-2010), Oscar Arias, a annoncé qu’il ne briguera pas la candidature présidentielle pour les élections de 2018, estimant que c’est son « obligation, comme leader, de promouvoir de nouveaux leaderships ». L’attention des médias s’est alors portée sur l’actuel président de l’Assemblée législative (NDR : le Parlement, monocaméral), Antonio Alvarez Desanti, soutien de M. Arias. M. Alvarez Desanti, ancien ministre, député et ancien député, conditionne sa participation à l’évolution de la condition de santé de sa femme. S’il confirme son intention, il devra notamment affronter un autre ancien président (1994-1998), José María Figueres, qui maintient sa « candidature à la candidature ». Le PLN doit désigner son champion lors de sa Convention interne le 2 avril 2017. Ensemble de la presse, 19-22/9

Technologies et télécommunications
« IdO » dans la planification urbaine. Le 14 septembre a été organisé le Congrès sur les villes intelligentes avec, pour thème, la « Planification urbaine basée sur l’IdO » (« Internet des objets »). L’objectif est de promouvoir les nouvelles technologies pour améliorer la qualité de vie dans les villes. Alors que trois municipalités – Curridabat, Moravia et Montes de Oca – ont signé lors de ce congrès une lettre d’intention s’engageant à utiliser ces technologies, d’autres villes comme Grecia (à Alajuela) et Cartago ont adopté des dispositifs de guidage des chauffeurs pour faciliter leur stationnement. La Nación, La República, 19/9 ; communiqué de presse présidence, 15/9
« Foyers connectés ». Dans le cadre du programme « Hogares conectados » de la Stratégie digitale du gouvernement, lancé il y a deux mois, les autorités ont annoncé l’accès à l’Internet de 4 000 familles en extrême pauvreté, soit 30% de l’ensemble de bénéficiaires prévu. La Nación, 21/9
Rencontre LACNIC 26 – LAGNOG 16. Du 26 au 30 septembre, le Costa Rica accueillera cette rencontre qui réunira quelque 400 experts d’entreprises Internet en Amérique latine et Caraïbe pour favoriser le développement de liaisons ouvertes et sécurisées. CP Micitt, 20/9

Politique extérieure

ONU
Crise migratoire et autonomisation des femmes ont dominé l’agenda du président Solís à New York. A l’occasion de sa participation à la 71ème Assemblée générale des Nations unies, Luis Guillermo Solís s’est focalisé sur ces deux thèmes. Cela s’explique, d’une part, par l’actuelle crise migratoire (particulièrement importante depuis avril dernier) au Costa Rica, qui sollicite l’aide internationale pour régler ce problème ; et, d’autre part, par son rôle de co-président du panel de haut niveau sur l’autonomisation économique des femmes. Parallèlement, lors de l’évènement The Elders, le président Solís a souligné que le Costa Rica était fier de la candidature de Christiana Figueres au poste de SGNU (NDR : elle y a renoncé le 12 septembre) et a souhaité qu’une femme soit élue au Secrétariat Général de l’ONU. Le chef de l’Etat costaricien a rappelé le besoin de garantir la sécurité et la dignité des migrants avec la nécessaire collaboration coordonnée entre tous les pays d’origine, de parcours et de destinée de ceux.ci. Diario Extra, La Nación, CRHoy, 19-22/9

Costa Rica – Brésil - ONU
Polémique concernant la position costaricienne par rapport au président Temer. La délégation costaricienne, conduite par le président Solís et le ministre des Relations extérieures, Manuel González, a abandonné la session de l’AG du mardi 20 septembre au moment où allait intervenir le président brésilien Michel Temer.
M. González a indiqué que « le Costa Rica avait des doutes concernant les pratiques démocratiques au Brésil ». Les réactions, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, ont été immédiates. Les autorités brésiliennes ont demandé des explications à l’ambassadeur costaricien à Brasilia, Jairo Gabel Valverde, tandis que les députés convoquaient le ministre González à une audition. Par ailleurs, la polémique sur les réseaux sociaux et la presse s’est développée. Face à certaines interprétations liant la position costaricienne à celle des pays de l’ALBA, qui ont simultanément abandonné la session de l’AG, les autorités costariciennes ont précisé qu’il s’agissait « d’une décision souveraine et individuelle ». Le président Solís a reconnu que les relations avec le Brésil s’étaient ensuite tendues mais qu’elles étaient maintenues parce que rompre des relations « n’est pas une route productive ». Ensemble de la presse, 19-22/9

Costa Rica – Panama
Crise migratoire. Après sa réunion avec son homologue panaméen à New York, Luis Guillermo Solís a prévu de se rendre au Panama en octobre prochain pour traiter ce problème avec son homologue Juan Carlos Varela. Les migrants, pour la plupart en provenance du Brésil et d’origine haïtienne ou extracontinentale, se trouvent bloqués aux frontières. Deux Haïtiens sont ainsi récemment décédés suite à des complications de santé à la frontière nord avec le Nicaragua qui leur refusait l’entrée. La Nación, 20 et 22/9

OCDE
Transparence - Registre d’actionnaires. Afin de constater les progrès sur ce thème, une mission du Forum global pour la transparence et l’échange d’informations fiscales de l’OCDE se rendra au Costa Rica du 20 au 22 octobre prochain.
Diario Extra, 20/9

Actualités françaises au Costa Rica

Environnement
Journée mondiale sans voitures Costa Rica. Une initiative citoyenne, à laquelle participent plusieurs mouvements sur le thème de la mobilité urbaine, a lancé un défi à plusieurs personnalités, dont l’ambassadeur de France, afin que celles-ci acceptent de ne pas utiliser leur voiture (ou fassent du co-voiturage) le jeudi 22 septembre, Journée mondiale sans voiture. L’Ambassadeur de France Jean-Baptiste Chauvin, qui s’est rendu à son bureau à bicyclette et a fait du co-voiturage, a invité ses collègues à se joindre à cette initiative. La Nación, 19/9 ; Ensemble de la presse 22/9
Projet d’élimination du plastique dans la GAM (zone centrale du pays). A l’instar de la loi approuvée en France concernant l’interdiction de l’usage du plastique, le ministère de l’Environnement costaricien va, en coordination avec le PNUD, mettre un place un plan pilote dans la zone centrale du pays, la GAM. Mais d’autres initiatives avec les mêmes objectifs sont mises en place par des ONGs environnementales dont MarViva et Preserve Planet. La República, 20/9

Cinéma
Vendredis cinéphiles à l’Alliance Française de San José à 18h au Barrio Amón. Entrée libre.
Cycle du mois de septembre « El imperio de lo efímero » Diseño de moda y cine
23 septembre : Dior and I (2014) de Frédéric Tcheng
30 septembre : Saint Laurent (2014) de Bertrand Bonello

Rappel
Cinéma environnement : La Guerre des graines, samedi 24 septembre á 16h au Ciapa (Curridabat, 100 m. au nord du centre commercial Momentum). Entrée libre. Événement organisé par les associations Français du Monde Costa Rica et Club des amis de la France.

Littérature
Café littéraire ce jeudi 29 à 19h à la Librería Francesa. Entrée libre. Plus d’informations suivant ce lien

Rédactrice : Olga Bolaños
Journaux consultés
JPEG

Dernière modification : 23/09/2016

Haut de page