Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 16 au 22 février 2018

L’actualité continue monopolisée autour, d’une part, de la campagne électorale en vue du 2° tour du 1er avril prochain, et du débat sur l’urgente réforme fiscale d’autre part. La sécurité et la lutte contre le narcotrafic, le dynamisme du secteur de dispositifs médicaux, et les innovations costariciennes en technologies numériques, sont également des thèmes ayant intéressé la presse locale cette semaine. En politique extérieure, la signature du traité de libre-échange avec la Corée du Sud, le démantèlement du camp de l’armée nicaraguayenne dans l’île Calero, le projet de coopération des États-Unis pour la cartographie des nappes phréatiques, et une donation japonaise figurent parmi les sujets ayant été retenus par les journaux.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

JPEG

Politique intérieure

Élections 2018
Fabricio Alvarado (RN) et Carlos Alvarado (PAC) à la recherche des soutiens politiques d’autres partis et des différents secteurs. En route vers le deuxième tour le 1er avril prochain et en raison du paysage politique très partagé, les deux candidats s’attaquent à trouver des soutiens auprès des figures importantes des partis traditionnels et autres. Ainsi, ils ont rencontré des anciens présidents de la République, des leaders d’autres partis et des secteurs d’entreprises et syndicats. Fabricio Alvarado (RN) a présenté quelques personnalités pour son équipe dans le domaine de la sécurité : les anciens ministres de la Sécurité, Alvaro Ramos et Juan Rafael Lizano ; l’avocate et ancienne fiscale au Ministère Public, Gloria Navas, ainsi que l’ancien vice-minitre de la Paix, Max Loría. Carlos Alvarado (PAC), a, quant à lui, annoncé le soutien du parti de gauche FA (Frente Amplio), ainsi que des membres du parti GN dont l’ancienne candidate à la vice-présidence, Sol Echeverría, deux anciens candidats à députés, Omar Jiménez et Erick Mora, et le spécialiste en thèmes fiscaux, Adrián Torrealba.

Les droits de l’homme toujours dans le débat. Le thème de l’avis de la Cour interaméricaine de droits de l’homme sur les droits de la communauté LGBTI, auquel Fabricio Alvarado s’est opposé et l’a même conduit à proposer la sortie du Costa Rica du Système interaméricain des droits de l’homme, continue de soulever des réactions. C’est le cas de Christiana Figueres, fille du « fondateur de la II République, José Figueres Ferrer, et ancienne secrétaire de la Convention de l’ONU sur le changement climatique, qui a lancé un appel en faveur du respect des droits de l’homme et du droit international. Ensemble de la presse et de la semaine.

Économie
Initiatives de réforme fiscale nourrissent le débat. Alors que les députés demandent au président Solís de s’entretenir avec eux afin de voir comment faire avancer les projets de réforme fiscale présentés par l’exécutif au parlement, et que, par ailleurs, les candidats présidentiels s’opposent sur certains points (IVA de 13% ou de 15% par exemple) et même sur l’opportunité de faire approuver ces projets avant le 1er avril, jour du deuxième tour ; beaucoup d’analystes et la presse expriment leurs opinions. Le président Solís demande qu’une procédure rapide soit approuvée afin de faire adopter le projet de renfort des finances publiques ; les chercheurs de l’UNA (Universidad Nacional) estiment que l’IVA ne va pas résoudre dans sa totalité le grave problème de déficit fiscal du pays (environ 7% du PIB) ; le quotidien La Nación doute de l’efficacité de faire payer des impôts aux entreprises en régime de zones franches. Pour sa part, l’agence de notation Standard & Poor’s, qui a maintenu la notation BB- (perspective négative), a annoncé une très possible baisse de la notation si la nouvelle administration n’entreprend pas avec urgence des solutions au déficit fiscal. Ensemble de la presse et de la semaine.

Dynamisme du secteur de dispositifs médicaux. Ayant passé de 8 (2000) à 72 (2017), le nombre d’entreprises dans ce secteur est en pleine expansion dans d’autres zones du pays comme celle de Cartago (actuellement elles sont concentrées dans les zones franches de El Coyol d’Alajuela et à Heredia). Ce secteur est considéré par Alexander Mora, ministre du Commerce extérieur, l’un des principaux moteurs du dynamisme de l’économie costaricienne, ajoutant, en outre, des activités de recherche, développement et innovation susceptibles de bénéficier les petites et moyennes entreprises en créant des enchaînements productifs. Les exportations de ce secteur ont enregistré 2,8 milliards USD en 2017 (5 milliards USD prévus pour 2020) représentant 17% de toute l’offre exportatrice du pays et a employé 22 400 personnes. Localisation stratégique, personnel spécialisé, et climat d’affaires sont mentionnés comme les principales conditions ayant bénéficié l’expansion de ce secteur au Costa Rica. Microtechnologies, entreprise de capital étasunien, vient d’inaugurer son nouveau siège à Alajuela avec un investissement de 15 MUSD. La República, 22/2 ; La Nación, 17/2

Technologies numériques
Software pour la prévention des fraudes. Grâce au soutien du gouvernement au travers du Fond PROPYME (aide aux PME), la société costaricienne SmartSoft a développé un innovateur software appelé Dynamic Behavior Patterns. Celui-ci est capable de renforcer les mécanismes de sécurité des entreprises financières nationales et à l’étranger dans la protection des ressources des clients et face aux affectations par fraude ou blanchiment d’argent. Communiqué du MICIT, 21/2

Chatbot Layla, créé au Costa Rica, facilite les démarches bancaires. Ce type de bot (programme informatique capable de réaliser des opérations automatiques basées sur l’intelligence artificielle), réalisé par l’entreprise costaricienne Impesa, est dessiné pour être un assistant virtuel « intelligent » qui permet de faciliter les démarches auprès de banques. Ce robot informatique - installé en tant qu’une « apps » de messagerie telle que Skype ou dans des pages web – permet l’interaction avec le consommateur. En dehors des banques, ce type de solutions peut également être utilisé par d’autres secteurs (assurances, ventes au détail, mutuelles, toute entité nécessitant l’analyse de risque de crédit). La Nación, 21/2

« App » pour faciliter l’entrée dans les universités étrangères. La société EDaway, créée par le jeune costaricien Mariano Miranda, représentera le Costa Rica aux prix GSEA (prix globaux pour étudiants entrepreneurs) qui auront lieu en avril prochain à Toronto (Canada). EO Costa Rica, organisateur locale du concours, a élu EDaway pour être pionnière dans le domaine de l’orientation autour des processus d’admission dans des centres académiques internationaux. La Nación, 16/2

Sécurité et justice
Démantèlement d’un des plus gros réseaux de narcotrafic au Costa Rica. Un groupe mafieux dédié au trafic international de drogues depuis le Costa Rica vers le Mexique a été démantelé après que cinq leaders du groupe ont été arrêtés par la police costaricienne le 20 février. L’enquête qui dure depuis avril 2017 a permis de saisir environ 417 kg d’alcaloïde. Par ailleurs, un narcotrafiquant lié à un réseau de trafic de drogue depuis la Colombie et suspect de l’installation d’héliports dans la région caribéenne - raison pour laquelle il était recherché depuis novembre 2013, a été capturé ce 18 février à Tortuguero. Diario Extra, CRHoy et La Nación, 19-21/2

Politique extérieure

Migration
Demande de refuge des Vénézuéliens a augmenté de 1033% en trois ans. D’après les autorités migratoires costariciennes, le nombre de ressortissants du Venezuela ayant demandé refuge au Costa Rica a augmenté de 1 033% entre 2015 et 2017, passant de 208, en 2015, à 3 175 l’année dernière. En raison des capacités du pays, seules 203 demandes de la part des Vénézuéliens ont pu être octroyées pendant cette période. CRHoy, 20/2

Costa Rica – Nicaragua
Le Costa Rica attend le remboursement de l’indemnisation suite à la décision de la CIJ sur le différend frontalier. Les autorités costariciennes ont constaté que le camp de l’armée nicaraguayenne installé sur le territoire costaricien de l’île Calero a été retiré. Elles attendent également, de la part du gouvernement du Nicaragua, l’indemnisation fixée par la Cour internationale de Justice sur cette affaire en raison des dommages à l’environnement. Pour l’analyste Jorge Vargas Cullel cette décision de la CIJ bénéficie la relance des relations avec le Nicaragua lesquelles « risquent de rester toujours distancées mais c’est de notre intérêt qu’elles soient fonctionnelles ». La Nación, Diario Extra, 16, 20, 22/2

Costa Rica – États-Unis – Eau
Évaluation des nappes phréatiques sur le territoire costaricien. Au travers d’une alliance avec le Service géologique des États-Unis, le gouvernement du Costa Rica réalisera une évaluation des aquifères au niveau national. CRHoy, 20/2

Costa Rica – Corée du Sud
Traité de libre-échange signé. La signature du troisième accord de libre-échange avec un pays asiatique, cette fois-ci avec la Corée du Sud, a eu lieu cette semaine à Séoul. L’accès à un marché de 51 millions de personnes reste ainsi ouvert pour le Costa Rica mais également pour Panama, Honduras, Nicaragua et El Salvador (seul le Guatemala n’a pas encore fermé les négociations). Les autorités costariciennes estiment que ce traité est une excellente plateforme pour que les produits alimentaires et dispositifs médicaux costariciens aient une meilleure pénétration dans le marché coréen. Le texte inclut également un volet de coopération dans les domaines productifs et d’investissement. Diario Extra, La Nación, CRHoy, La República, 22/2

Costa Rica – Japon
Donation japonaise dans le domaine médical. Avec la signature d’un accord entre les deux gouvernements, le Japon a réalisé une donation à la CCSS (Caisse costaricienne de la sécurité sociale), d’environ 2,7 MUSD, destinée à l’amélioration des équipements et services médicaux pour la détention précoce du cancer du tube digestif. Diario Extra, La Nación, 20/2

Actualités françaises au Costa Rica

Centenaire de Claude Debussy. A cette occasion, le supplément culturel Ancora (18/2), du quotidien La Nación, a publié un hommage autour de l’histoire de l’opéra Pelléas et Mélisande.

Image de la France et de l’Union européenne : reprises de dépêches d’agences de presse :
-  Voitures à carburant pourraient disparaître en Europe en 2040. Bloomberg, La República, 22/2
-  Pendant les carnavals à Rio, viol d’une ressortissante française. Diario Extra, 17/2

Alliance française
Concert de Guillaume Le Borgne, ce mercredi 28 février à 19h30 dans la salle de concerts Amón Solar. Réservations avant le 26 février en écrivant à cultural@alianzafrancesacostarica.com

Programme « Vendredis cinéphiles » à 18h. Barrio Amón. Entrée libre
Cycle consacré à la réalisatrice Claire Denis
23 février. White Material (2009)
16 mars. 35 rhums (2008)

Rédactrice : Olga Bolaños
Journaux consultés

JPEG

Dernière modification : 23/02/2018

Haut de page