Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 18 au 23 mars 2016

La visite historique du président étasunien à Cuba, l’arrêt du leader présumé des attentats de Paris en novembre dernier à Bruxelles, ainsi que les attentats dans cette même ville deux jours après, ont retenu l’attention des pages consacrées aux affaires internationales des médias cette semaine. Au Costa Rica, les défis face à la sécheresse à l’occasion de la journée de l’eau, ainsi que face au déficit fiscal et aux activités liées au blanchiment d’argent ont retenu l’attention des journaux.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

JPEG

Politique intérieure

22 mars : Journée de l´eau : A cette occasion, une étude sur les rivières a été présentée. Elle conclut, entre autres, que les Costariciens, qui disposaient en 1970 de 55 000 m3 d´eau par personne, n´en disposaient en 1996 que de 30 000 m3, et que les prévisions pour 2020 sont de 19 000 m3 soient -65%. En outre, la qualité de l´eau est fortement menacée. La Nación, 22/3

Economie

El Niño ouvre la porte à l’exportation de l’huile de palme vers l’Europe : Ce phénomène climatique, qui réduira entre 35% et 45% la production d’huile de palme dans le sud-est asiatique, grand fournisseur d’huile pour l’Europe, pourrait améliorer les options du Costa Rica d’exporter ce produit dans l’UE. La baisse de la production en Asie, qui a également fait augmenter le prix de l’huile, se conjugue à l’ouverture du marché européen à ce produit, négociée dans l’Accord d’association entre l’Amérique centrale et l’UE. La Nación, 18/3

Déficit fiscal atteint 1% du PIB, malgré une hausse dans la perception des impôts entre janvier et février : Les revenus fiscaux du gouvernement ont augmenté de 8,2% pendant les deux premiers mois de l’année, alors que les dépenses totales ont enregistré une hausse de 7,8% pendant la même période. La hausse dans les revenus n’a pas cependant été suffisante pour réduire le déficit fiscal du gouvernement qui atteint 1% du PIB (309 milliards de colons, environ 572 MUSD). La Nación, Diario Extra, 23/3

Pénétration du blanchiment d’argent croissant selon les autorités américaines : Un rapport du Département d’Etat signale des faiblesses au Costa Rica pour combattre le blanchiment d’argent qui représenterait, selon cette étude, environ 4 milliards USD par an. Une grande partie de cet argent aurait été canalisé dans le secteur de la construction ; en outre, des opérations de jeux en ligne produiraient des millions de dollars de bénéfices « illicites « (aux Etats Unis ces jeux ne sont pas légaux). Les autorités costariciennes, pour qui il est très difficile de prouver le délit à l’origine de cet argent illicite, plaident pour l’approbation du projet de loi sur l’extinction de domaine qui permettrait de saisir les biens dont l’origine licite ne pourrait pas être démontrée. Un autre rapport signale par ailleurs que, malgré le volume de cocaïne saisie l’année dernière (16 tonnes) par les autorités costariciennes, celles-ci ne disposent pas d’un budget adéquat pour faire face à la lutte contre le narcotrafic. La Nación, 18-23/3 ; Diario Extra, 23/3

Politique extérieure

Visite transformatrice du président Obama à Cuba : C’est ce que met en relief l’éditorial du quotidien La Nación du 23 mars après la visite « historique » du président américain à La Havane. Pour l’éditorialiste, le président Obama a dépassé le passé et vise le futur avec cette visite qui représente une impulsion pour les changements dans l’île. La Nación, 23/3

Costa Rica - Panama : Une nouvelle vague de Cubains crée la tension à la frontière : Alors que les autorités des deux pays ont fermé la semaine dernière un pont humanitaire qui a permis de déplacer des milliers de Cubains vers les Etats-Unis, en passant par le Mexique, une nouvelle vague de Cubains attendent au Panama de continuer leur parcours vers l´Amérique du nord. Le président du Costa Rica a rappelé que le pays n´était plus en mesure de recevoir de Cubains et a demandé à renforcer le contrôle à la frontière. La Nación, 19/3

Image de la France et de l’Union européenne

Après Bruxelles, qui ? Des analystes estiment que les attaques terroristes à Bruxelles ce mardi 22 mars, risquent de continuer et de toucher d´autres pays, dont les Etats-Unis, tant qu´une solution au conflit au Moyen Orient ne sera pas trouvée. Pour le président François Hollande, c’est toute l’Europe qui est visée et c’est un objet de préoccupation pour tout le monde. Le gouvernement costaricien « a condamné ces actes de barbarie qui portent gravement atteinte à la paix et la sécurité internationales ». Les autorités costariciens ont, par ailleurs, élevé à jaune l’alerte dans les principaux aéroports du pays. Ensemble de la presse, 22-23/3

Le leader présumé des attaques à Paris arrêté à Bruxelles : Salah Abdeslam, connu comme « l´ennemi numéro un en France », a été arrêté le 18 mars lors d´une opération policière à Bruxelles. Le président Hollande et le premier ministre belge, Charles Michel, qui ont suivi les opérations, ont confirmé leur volonté de continuer le combat contre les responsables des attaques de novembre à Paris. La Nación, 19-20/3

Actualités françaises au Costa Rica

Festival du cinéma francophone : Du 30 mars au 4 avril au cinéma Magaly. Voir les détails du programme sur notre site : http://www.ambafrance-cr.org/Cloture-du-Mois-de-la-Francophonie-avec-le-Festival-de-Cinema-Francophone-2016

Vivre les lettres ! : Un reportage du quotidien La Nación consacré aux initiatives de promotion de la lecture, mentionne « Livr´et vous », le café littéraire organisé, depuis un an le dernier jeudi de chaque mois, par le Club des amis de la France, l´association Français du Monde Costa Rica et la Librairie française. La Nación, 18/3

Rédactrice : Olga Bolaños
Journaux consultés

Dernière modification : 01/04/2016

Haut de page