Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 2 au 8 mars 2018

Un duel serré s’annonce entre Carlos Alvarado et Fabricio Alvarado selon le dernier sondage de l’Université du Costa Rica, alors que chacun reçoit - et notamment Fabricio Alvarado - le soutien des personnalités importantes des partis traditionnels PLN et PUSC ; le projet Irazú lancera le premier satellite costaricien le 2 avril prochain. Chaire scientifique pour lutter contre l’acidification de la mer des Caraïbes ; accord régional "Escazú" pour garantir les droits d’accès à l’information, la participation et la justice dans les domaines environnementaux.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

JPEG - 130.9 ko
Fabricio Alvarado anuncia su equipo económico
https://www.nacion.com/el-pais/politica/fabricio-alvarado-anuncia-su-equipo-economico/7J3SQ24IQ5G3HPYIIQIRHPHZYM/story/

Politique intérieure

Élections

Nombreuses personnalités du PLN et du PUSC s’associent au parti de Fabricio Alvarado. Celui-ci a annoncé le 7 mars son équipe dans le domaine économique composé d’une vingtaine de personnalités – dont beaucoup d’anciens membres des gouvernements PLN. Le lendemain, une poignée de personnalités du PUSC et quelques autres du PAC ont annoncé leur adhésion au RN. Par ailleurs, l’ancien candidat du PUSC, Rodolfo Piza, a confirmé son adhésion à Carlos Alvarado. Ensemble de la presse, 7/3

Sondage de l’UCR montre égalité des scores entre Fabricio Alvarado (RN) et Carlos Alvarado (PAC). A un mois du deuxième tour, les indécis (20%) ne laissent pas encore prévoir lequel des deux candidats emportera cette élection présidentielle, alors que seulement 67% sont décidés d’aller voter, selon le dernier sondage du CIEP (Centre de recherche et études politiques) de l’Université du Costa Rica. Selon ce sondage, le candidat du PAC (parti du président Solís), Carlos Alvarado, obtiendrait 41% contre 39% de son concurrent Fabricio Alvarado du RN. L’écart très faible entre les deux se trouve dans la marge d’erreur (3,1%) de l’instrument de sondage. Semanario Universidad, 7/3 ; La Nación, Diario Extra, 6/3

Le débat autour des infrastructures et des transports en commun. Les deux candidats se sont engagés à refuser des pressions des concessionnaires des bus qui s’opposeraient à la modernisation du transport public, lors d’un débat organisé par l’Ordre des ingénieurs et architectes du Costa Rica le 5 mars. La Nación, 6/3

Droits de l’homme

Journée de Femme. A cette occasion, plusieurs reportages ont été consacrés à la situation de la femme dans les différents domaines. Pour l’activiste des énergies propres et fondatrice de l’observatoire Costa Rica Limpia, Mónica Araya, malgré les avancées atteintes par les femmes, actuellement dans le monde entier, ce sont encore les hommes les seuls à prendre les grandes décisions, à la seule différence qu’au XXI siècle ce déséquilibre n’est plus perçu comme « naturel ». Ensemble de la presse, 8/3

La défenseure des droits avoue laisser son poste dans un contexte compliqué d’irrespect des minorités, xénophobie et racisme. Monserrat Solano, Defensora de los habitantes (défenseure des droits) jusqu’au 5 mars, a exprimé dans une interview donnée à la presse (La Nación, 6/3) que la situation d’irrespect des droits de l’homme dans le pays est plus sérieuse qu’elle ne l’avait pensé et est contraire aux comportements traditionnels des Costariciens.

Un juré de la Cours internationale des droits de l’Homme impliqué dans une affaire de proxénétisme. Face aux accusations contre Eugenio Raul Zaffaroni, juré de la CIDH, par proxénétisme et propos haineux contre le gouvernement argentin, plusieurs députés de l’Assemblée législative costaricienne ont demandé à ce qu’il soit suspendu de ses fonctions. Diario Extra 8/3

Recherche et technologies

Un Satellite costaricien sera dans l’espace le 2 avril prochain. Afin de faire un suivi de la fixation du carbone dans les forêts du Costa Rica, un satellite réalisé par des étudiants de l’Institut technologique du Costa Rica (ITCR ou TEC) avec la coopération des scientifiques japonais, sera envoyé à l’ISS (International Space Station) pour qu’il soit ensuite mis en orbite. Ce projet appelé Irazú, est une initiative de l’ACAE (Association centraméricaine d’aéronautique et de l’espace) et du TEC, avec le soutien de quelques entreprises privées. Diario Extra, La Nación, 7/3

San José prévoit la création d’une ville technologique. Ce projet soutenu par la municipalité de San José, avec un investissement de 100 MUSD sera construit sur un terrain municipal de 17 000 m2 et les travaux devraient démarrer entre 2019 et 2020. Il se trouve dans la phase de financement et une alliance publique-privée n’est pas écartée, selon le maire Johnny Araya. L’objectif est l’accueil des entreprises spécialisées en R&D (recherche et développement) et innovation, ainsi que des pépinières d’entreprises, d’accélérateurs d’entreprenariats et un siège de l’Institut technologique du Costa Rica. El Financiero, 3-9/3

Politique extérieure

Environnement

« Acuerdo Escazú ». Afin de garantir les droits d’accès à l’information, la participation et la justice dans les domaines environnementaux, 24 pays de l’Amérique latine et la Caraïbe ont participé à cet accord dans le cadre de la IX Réunion du Comité de négociation qui a eu lieu au Costa Rica cette semaine. CRHoy, Diario Extra, 6/3

Une chaire scientifique se forme pour lutter contre l’acidification de la mer des Caraïbes. Parmi les problèmes environnementaux économiques et sociaux du 21ème siècle, le changement climatique est celui qui affecte le plus l’environnement océanographique et notamment la mer des Caraïbes. Afin de comprendre ce phénomène et de rencontrer des solutions, un réseau d’experts internationaux qui travaillent sur des projets régionaux a été créé avec le soutien de l’OIEA (Organisation internationale de l’énergie atomique). Semanario Universidad 7/3

Actualités françaises au Costa Rica

Mois de la Francophonie : Les quotidiens La Nación (6/3) et La República (6/3) ont relayé l’information sur les célébrations au Costa Rica du Mois de la Francophonie 2018.

La mer :Claude Debussy nous hypnotise. Avec ce titre, Jacques Sagot analyse dans le supplément Ancora (La Nación, 4/3)

Reprises de dépêches d’agences de presse :
Mode : Paris s’en vante. AFP, La Nación, 4/3

Alliance française

Vendredis cinéphiles du « Mois de la Francophonie » : Cinéma francophone d’Afrique
Les vendredis de mars à 18h à Barrio Amón – Entrée libre

9 : La noire de… (Black girl) (1966) d’Ousmane Sembene
16 : Heremakono (2002) d’Abderrahmane Sissako
23 : Un homme qui crie (2010) de Mahamat-Saleh Haroun

Rédactrices :Astrid Morin et Olga Bolaños
Journaux consultés

JPEG

Dernière modification : 09/03/2018

Haut de page