Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 22 au 28 juin 2018

Quelques faits marquant l’actualité cette semaine, au niveau intérieur, sont la grève des syndicats contre les mesures fiscales, la conformation de deux commissions de notables pour faire des recommandations sur la réforme de l’État et de l’administration publique, les problèmes liés au « bullying » et à la violence faite aux femmes. Concernant la politique extérieure, sont à signaler notamment les effets migratoires au Costa Rica de la crise nicaraguayenne, ainsi que la nomination d’un chercheur costaricien à l’IFRC.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

JPEG

Politique intérieure

Situation fiscale et mouvements sociaux

Mouvement syndical contre la réforme fiscale.

Considérant que l’économie costaricienne traverse le moment le plus critique depuis 2008, les analystes et le secteur producteur appellent les autorités à accélérer les actions afin de prendre le contrôle sur la situation fiscale. Entre temps, du côté syndical, une grève a été organisée le 25 juin pour protester contre le projet de réforme fiscale étudié au parlement. Cette manifestation sociale a provoqué la suspension de presque la totalité des services de santé dans les hôpitaux et cliniques périphériques de la Caisse costaricienne de la Sécurité sociale (CCSS), et a été soutenue par environ 81% des enseignants dans les établissements scolaires publiques. Les syndicats réclament plus de participation dans les discussions du projet fiscal. Le gouvernement estime pour sa part que ce dialogue a eu lieu lors des trois réunions soutenues avec les leaders syndicaux depuis le 25 mai dernier. Par ailleurs, le gouvernement a entamé une démarche afin d’obtenir la déclaration d’illégalité de cette grève. Ensemble de la presse, 22-26/6

Deux commissions de notables pour les réformes de l’État et de l’administration publique.

Le gouvernement de Carlos Alvarado a fait appel á un groupe d’experts issus de différents horizons techniques et politiques lesquels auront pour mission d´étudier et faire des recommandations dans les domaines, d’une part, des modifications à la structure de l’État, et d’autre part, de l’efficacité du secteur public. M. Rodolfo Piza, ministre de la Présidence, va présider la première de ces commissions, alors que Mme Pilar Garrido, ministre de la Planification, aura sous sa responsabilité la commission destinée à proposer des réformes administratives du secteur public. Le gouvernement recevra des rapports mensuels et les propositions seront á la base des nouveaux projets de lois et décrets exécutifs. Le succès du travail de ces commissions dépendra, selon l’analyste Jorge Vargas Cullel, de la clarté avec laquelle les causes des problèmes seront appréciées, du réalisme dans la définition des situations indispensables à résoudre, de l’ouverture à la participation sociale et soutien technique, ainsi que du suivi et de l’engament du gouvernement. Entre 1988 et 2013, 27 initiatives de ce type ont été mises en place sans que leurs recommandations aient été prises en compte. La Nación, 23 et 28/6

Justice civile

Efficacité judiciaire avec l’entrée en vigueur de la réforme procédurale civile.

Cette réforme, approuvée en 2015, rentrera en vigueur à partir du 8 octobre prochain et vise à accélérer le traitement d’environ 600 000 dossiers judiciaires en instance à l’heure actuelle, ce qui représente près de 55% de jugements cumulés auprès des tribunaux de justice. Cette réforme prévoit, entre autres, l’introduction de plus d’outils pour la prise des décisions par les juges, la transformation en jugements oraux et publics (réduction du temps prévue de 50% dans le traitement des dossiers), la création de nouveaux tribunaux divisés selon le niveau de complexité des cas et l’élimination des possibilités d’appel. La Nación, 25/6

Environnement

40 ans de l’île de Coco au milieu des grands défis.

Le parc national Ile de Coco, situé à plus de 500 km de la côte Pacifique costaricienne, déclaré patrimoine mondial naturel par l’Unesco, déclaré site Ramsar ou zone humide d’importance mondiale, fête cette année ses 40 ans de création. Les menaces autour de ce parc - narcotrafic, pêche illégale, vigilance insuffisante des gardes-moniteur – doivent motiver une réflexion, selon le garde-parc Geiner Golfín Duarte, afin d’arriver à des solutions intégrales avec le concours interinstitutionnel de tous. Diario Extra, La Nación, 25/6

Droits de l’homme

« Bullying » : le Costa Rica en dette avec les victimes.

20,8% d’étudiants sont victimes d’agressions systématiques et dénigrantes (troisième place en Amérique latine après la République Dominicaine (30,1%) et la Colombie (22,1%), selon un rapport de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Cet organisme place le pays en deuxième place parmi les nations qui se perçoivent comme celles qui ne font pas suffisamment d’efforts pour résoudre ce problème. Diario Extra, 28/6 ; La Nación, 27/6

Éduquer contre le machisme.

Patricia Mora, ministre de la Condition de la femme, a présenté auprès de la commission législative permanente spéciale de la femme, les projets qu’elle pense développer pendant son mandat. Mme Mora a notamment présenté le projet visant à éradiquer le machisme et consistant en la formation des enfants dès l’enseignement préscolaire. Il s’agit d’un projet interinstitutionnel qui réunit l’Institut de la femme, le Ministère de l’Éducation publique et la fondation Paniamor. Par ailleurs, en raison du nombre croissant d’agressions contre les femmes – dont 10 ont été assassinées cette année par leurs partenaires – la ministre prépare une déclaration d’urgence nationale au vu de la violence subie par les femmes. Diario Extra, La Nación, 28/6

Politique extérieure

Crise politique au Nicaragua

Basta !

Alors que les autorités migratoires costariciennes estiment que la hausse dans les demandes de refuge par des Nicaraguayens s’explique plus par le souhait de régulariser leur situation migratoire de ceux ayant vécu au Costa Rica de manière illégale depuis plusieurs années, que par des nouvelles demandes présentées à la frontière avec le Nicaragua dernièrement (ce qui reflèterait un effet logique due à la crise politique dans ce pays), la presse locale considère que le gouvernement de Daniel Ortega a perdu toute sa légitimité et qu’il est temps qu’il écoute son peuple et quitte le pouvoir.
Le secteur exportateur costaricien s’inquiète des pertes sensibles qu’il est en train d’enregistrer à cause de l’impossibilité de circulation par le territoire nicaraguayen depuis avril dernier. Ensemble de la presse et de la semaine

Recherche - énergie renouvelable

Costaricien nommé à l’IFRC

Iván Vargas Blanco, physicien du plasma et fusion nucléaire et chercheur de l’Institut Technologique du Costa Rica (TEC) - ayant fondé le Laboratoire de plasma de cette université du Costa Rica -, a été nommé par Yukiya Amano, directeur de l’Organisation internationale de l’Energie atomique (OIEA), comme membre du Conseil international de la recherche en fusion (IFRC, sigles en anglais). La Nación, 23/6

Actualités françaises au Costa Rica

Titres d’articles consacrés à la France et à l’Union européenne

Andrey Amador confirmé pour son quatrième Tour de France

Ce cycliste costaricien, qui fait partie de la Movistar Team, vient d’être confirmé pour participer dans la Grande Boucle avec cette équipe espagnole. La Nación, 26/6

Leynar Gómez joue dans co-production franco-colombienne

L’acteur costaricien Leynar Gómez est en train de tourner en Colombie le film Hacia la batalla, une co-production franco-colombienne dirigée par Aurélien Vernhes-Lermusiaux. La Nación, 27/6

Franck Ribéry, le « scarface » des réseaux

Le supplément hebdomadaire du quotidien La Nación (24/6), Revista Dominical, publie un article d’opinion sur le footballeur français.

Reprises de dépêches d’agences de presse

Alliance française

Vendredis cinéphiles à 18h au Barrio Amon. Entrée libre Cycle du mois de juillet consacré au cinéma de Jacques Audiard : « La résistance humaine »

6 juillet : De battre mon cœur s’est arrêté (2005)
13 juillet : Un prophète (2009)
20 juillet : De rouille et d’os (2016)

Diplomatie solidaire

Brocante au bénéfice des sinistrés du Volcan de Fuego au Guatemala.

Vendredi 29 et samedi 30 juin, entre 10h et 14h à l’Alliance Française (Barrio Amon), une brocante est organisée par les agents de l’Ambassade de France à San José, avec le soutien de l’Alliance Française et des membres de l’Association des dames guatémaltèques résidentes au Costa Rica. Tous les bénéfices de cette activité serviront pour venir en aide des sinistrés du Volcan de Fuego au Guatemala. Venez nombreux et collaborez !

Rédactrices : Astrid Morin et Olga Bolaños
Journaux consultés

Dernière modification : 28/06/2018

Haut de page