Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 25 novembre au 1er décembre 2016

Principaux titres : le bilan de l’ouragan Otto est de 10 victimes, décès de l’ancien président de la République Alberto Monge, démission du vice-ministre du travail, prévision d’une croissance de 4,1% pour la fin 2016, approbation du budget de 2017 en hausse, défendre l’accord de Paris pour la planète, décès de Fidel Castro et relations Costa Rica-Cuba.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

JPEG - 109.1 ko
Photo La Nación : Indigènes de Talamanca se solidarisent avec les populations affectées par le passage de l’ouragan Otto

Politique intérieure

Ouragan Otto
L’Ouragan Otto a dévasté le nord du pays et a fait 10 victimes. Deux cantons particulièrement affectés, Upala et Bagaces, restent en alerte rouge presque une semaine après le passage de l’ouragan. Il n’y a plus aucun disparu, selon les services d’urgence. Un élan de solidarité citoyenne et la mobilisation des services publics permettent d’approvisionner les régions dévastées en vivres et eau potable. Cependant, le gouvernement craint les risques sanitaires, le développement de maladies et la prolifération de moustiques porteurs de la dengue, du zika et du chikungugna en raison de l’insalubrité qui touche ces régions depuis le passage d’Otto. Ensemble des journaux de la semaine.
Pour s’informer en permanence de l’évolution de ce phénomène (en espagnol) :

  • Présidence de la République presidencia.go.cr
  • Commission nationale de prévention des risques et attention des urgences : cne.go.cr
  • Pages du président Luis Guillermo Solís sur FB et Twitter
  • Page officiel du gouvernement gobierno.cr
  • Téléphone d’urgence 9-1-1 et le téléphone de la CNE (506) 22 10 28 11

Politique
L’ancien président du Costa Rica, Luis Alberto Monge, est décédé le mardi 29 novembre à l’âge de 90 ans. Il gouverna le Costa Rica de 1982 à 1986 et est resté célèbre pour son implication en faveur de la paix, pour avoir favorisé les secteurs agricole et touristique ainsi que pour avoir promu les relations avec l’Union Européenne. Il était le seul membre de l’équipe fondatrice de la Seconde République du Costa Rica encore en vie. Il contribua également à la fondation du Parti de Libération Nationale (PLN), dont il fut député de 1958 à 1962 et de 1970 à 1974. Diario Extra 30/11 et ensemble de la presse, 1/12

Démission du vice-ministre du Travail. Harold Villegas a démissionné à la suite de sa participation à une fête alcoolisée dans un bâtiment public, le 24 novembre, en présence d’invités d’une trentaine de pays ayant participé à une rencontre autour de l’économie sociale et solidaire. La Nación, 30/11

Économie
L’OCDE prévoit une croissance de 4,1% pour le second semestre de 2016. Grâce à une forte consommation des ménages et l’augmentation des exportations (surtout vers les États-Unis) le PIB du Costa Rica devrait augmenter. Cependant, l’OCDE confirme que le chômage reste élevé en 2016 (9,5%) et prévoit une légère baisse en 2017 (9,3%) et en 2018 (9%). Diario Extra, 29/11

Approbation du budget 2017. Celui-ci augmente de 12% par rapport à celui de 2016 représentant environ 1 milliard USD (941 milliards de colones). Par ailleurs, plus de 85 MUSD, prévus pour le PANI (Patronato Nacional de la Infancia), seront transférés vers le Ministère de la Sécurité afin de tenter d’endiguer les problèmes sécuritaires du pays. La Nación 30-11-16, La República 30/11

Politique extérieure

Économie sociale et solidaire
Le Costa Rica a accueilli la septième édition de l’Académie d’Économie Sociale et Solidaire organisée par l’Organisation Internationale du Travail (OIT). L’université du Costa Rica (UCR) et l’Édifice Coopératif ont reçu cet événement du lundi 21 au vendredi 25 novembre qui rassemblait 150 professionnels de 31 pays. L’événement vise notamment à renforcer les actions de communication et la visibilité de l’Économie Sociale et Solidaire, peser sur les lois et politiques publiques ainsi que consolider les réseaux d’aide et de coopération. Semanario Universidad, 30/11

Climat
Editorial de La Nación en faveur de la défense de l’Accord de Paris suite à l’élection de Donald Trump. L’absence de quelques grandes nations polluantes comme les États-Unis mettrait en danger l’accord, dont l’objectif est d’éviter une augmentation de la température moyenne de la planète supérieure à 2°c. Les États-Unis devraient être le pays le moins enclin à causer de tels effets sur la planète, non seulement pour la qualité de sa science et recherche sur le changement climatique mais aussi à cause des effets déjà visibles sur son territoire. La Nación, 29/11

Costa Rica-Cuba
Le gouvernement du Costa Rica exprime ses condoléances suite à la mort de Fidel Castro le 25 novembre. Cet événement est l’occasion de revenir sur l’histoire des relations très vacillantes entre le Costa Rica et Cuba depuis plus de 60 ans. En 1958, Fidel Castro reçoit l’appui du gouvernement costaricien qui envoie trois avions remplis d’armes, pour l’accomplissement de la révolution cubaine et la chute du dictateur Batista. Castro a d’ailleurs reconnu plusieurs années plus tard que l’histoire aurait été différente sans cette aide du président de l’époque José Figueres Ferrer. Cependant, lors de la célébration de la réussite de la révolution cubaine en mars 1959, les relations entre Figueres et Castro se détériorent drastiquement. A cette occasion, Figueres lance un appel devant des milliers de Cubains pour la solidarité latino-américaine avec les États-Unis dans la lutte mondiale contre l’Union Soviétique. Castro coupe alors le micro de Figueres et réfute tout ce qu’il dit. A partir de cet épisode, les relations se détériorent et en 1961, le Costa Rica de Mario Echandi rompt ses relations diplomatiques avec Cuba et le pays voit naître un mouvement antirévolutionnaire. Cependant, en 1978, Cuba proposa son aide militaire au Costa Rica face à la menace imminente nicaraguayenne de Somoza, mais l’aide cubaine passa uniquement par un intermédiaire (panaméen). Ce n’est que le 18 mars 2009, lors du second mandat d’Oscar Arias, que le Costa Rica et Cuba rétablirent leurs relations diplomatiques, après 48 ans de rupture. La Nación, 27/11

Actualités françaises au Costa Rica

Information relayée par la presse locale à partir de dépêches d’agences
François Fillon, candidat de la droite française AFP – La Nación 28/11

Cinéma
Du 8 au 17 décembre aura lieu le Festival International du Cinéma du Costa Rica. A cette occasion, 72 films seront diffusés dans les cinémas Magaly, au Théâtre La Aduana, au Théâtre 1887 et au Théâtre La Danza. Le film Français, Elle, de Paul Verhoeven, sera en compétition. La Nación, 30/11

Présentation du court métrage "Sin palabras" le 8 décembre à l’Alliance Française. Barrio Amón, 19h. Entrée libre

Arts
Appel à candidatures pour GALERÍA JOVEN 2017 de l’Alliance Française ouverte jusqu’au 14 décembre 2016. Plus d’information sur la page FB

Rédactrice : Méliné Keuleyan
Journaux consultés

JPEG

Dernière modification : 12/12/2016

Haut de page