Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 25 au 31 mai 2018

L’actualité de la semaine a porté notamment sur les mesures que le gouvernement a annoncées afin de réduire les dépenses publiques dans un contexte de déficit fiscal très important, ainsi que par le possible trafic d’influences au sein du SINART qui a eu comme conséquence le renvoi du président de cette institution des médias publiques.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

JPEG

Politique intérieure

Économie
Déficit fiscal : annonce des mesures visant à réduire les dépenses de l’État. Les députés ont exigé au gouvernement - comme condition à la discussion et approbation des nouveaux impôts - des actions concrètes visant à réduire les dépenses publiques. C’est pourquoi Rocío Aguilar, ministres des Finances, s’est rendue à l’Assemblée législative le 30 mai afin d’annoncer les mesures adoptées par le gouvernement dans ce domaine. Celles-ci se focalisent sur les salaires du secteur public (gel des salaires de hauts fonctionnaires entre autres), l’austérité dans la gestion de ressources (limitation des réceptions, voyages, frais de communication, ainsi que l’interdiction de création des nouveaux postes) et la réduction de la hausse du budget de l’État. Ces mesures représenteront une économie de 0,14% du PIB pendant la première année et une projection de -1,17% du PIB sur quatre ans, ce qui, lié à la réforme fiscale en attente d’approbation au parlement, réduirait le déficit fiscal à 3% du PIB. Ensemble de la presse, 29-31/5

L’OCDE met en garde le pays sur une éventuelle fuite des capitaux. La normalisation de la politique monétaire des principales économies du monde pourrait déclencher des fuites de capitaux, lesquelles produiraient une dépréciation imprévue de la monnaie. Cette situation rendrait plus fragile la position fiscale du Costa Rica. L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a fait ce signalement dans son rapport « Perspectives économiques globales pour la période 2018-2019 ». L’OCDE estime que, malgré la vulnérabilité costaricienne, l’économie du Costa Rica se tient solide et en croissance (prévision de croissance de +3,7% pour 2018 et 2019). Diario Extra, La Nación, 31/5

Sécurité
Saisie de stupéfiants et arrestations. Une opération de démantèlement vise le cartel Sinaloa de narcotrafic mexicain. Depuis novembre dernier, l’OIJ (organisme d’enquête judiciaire), en collaboration avec la direction du renseignement et de la sécurité (DIS), a saisi 2000 kg de cocaïne appartenant au cartel mexicain Sinaloa. Quatre Mexicains et un Guatémaltèque, tous liés à ce même cartel, se sont fait arrêter. Le Costa Rica était autrefois un lieu de transit de stupéfiants entre les pays d’Amérique du Sud et les États-Unis. Néanmoins, le trafic de drogue n’est plus uniquement un problème étasunien, c’est aussi un fléau local. La récente vague d’homicides enregistrée le 24 mai (10 homicides en 25 heures) incite à repenser les stratégies de lutte contre le trafic de stupéfiants, le crime organisé et la législation de la vente d’armes. Entre janvier et mai de cette année, les autorités ont saisi 757 armes, selon le ministère de la Sécurité publique (MSP). La Nación, Diario Extra, 25, 28, 29/5

Gouvernement
Éventuel trafic d’influences provoque premier renvoi d’un haut fonctionnaire. La mise en question d’un trafic d’influence présumé a laissé le Sinart (Système national de radio et télévision) sans son président Mario Alfaro. Cette affaire touche également la crédibilité d’un député du parti PAC (du président Carlos Alvarado) « et ouvre la boîte de Pandore qui affecte plusieurs figures du gouvernement (passé et présent) », selon le Semanario Universidad (30/5). Ensemble de la presse et de la semaine.

Transparence
Mise en question de la gestion financière de la campagne électorale du PRN. Après des réclamations au parti Restauración Nacional par Juan Carlos Campos, ancien responsable de la campagne du candidat Fabricio Alvarado, en raison « des services impayés », le président de ce parti, le député Carlos Avendaño, a déclaré que ce paiement ne se fera pas. Selon celui-ci, ces services auraient été engagés en dehors de la procédure de contrôle mis en place par le comité exécutif du PRN pour cette campagne électorale, ainsi que de celle établie par le Tribunal Supérieur Électoral (TSE). Ensemble de la presse et de la semaine.

Nouvelles technologies
Un nouveau radar plus performant dans la prévention des risques de tempête. L’Institut météorologique national (IMN) prévoit d’installer un nouveau radar doté d’une technologie permettant de récolter des données prévenant les fortes pluies. Grâce à cette technologie, il sera possible d’évaluer le niveau d’engorgement de chaque cours d’eau et de le communiquer ainsi aux comités régionaux. Ces informations profiteront aux corps de secours qui auront une longueur d’avance en cas d’inondation subite. La Nación, 30/5

Politique extérieure

Costa Rica – Venezuela
Collectifs vénézuéliens demandent au Costa Rica de ne pas s’immiscer dans la vie interne de leur pays. Un groupe d’organisations et partis politiques du Venezuela a demandé aux autorités costariciennes de repenser leur position concernant les élections vénézuéliennes qui maintiennent Nicolas Maduro au pouvoir. Le Costa Rica a rejoint la position du Groupe de Lima qui n’a pas reconnu les résultats de ces élections. Epsy Campbell, ministre des Relations extérieures du Costa Rica, a rappelé que le pays maintient cette position et que ce thème doit être étudié au sein de l’Organisation des États américains (OEA). Diario Extra, 25/5 ; La Nación, 28/5

Costa Rica – Nicaragua
Contexte actuel au Nicaragua ne favorise pas les réunions bilatérales. Pour la ministre des Relations extérieures, Epsy Campbell, le plus « intelligent » pour le Costa Rica en ce qui concerne la situation nicaraguayenne est de promouvoir que la solution interne passe par le dialogue dans le pays voisin. Emmener la situation au niveau multilatérale représenterait l’acceptation de l’échec du dialogue. Elle appelle les autorités du Nicaragua à accomplir les 15 recommandations de la Commission interaméricaine des Droits de l’homme (CIDH). Le nouvel ambassadeur costaricien à Managua serait annoncé prochainement. A l’heure actuelle et vu le contexte nicaraguayen, des réunions bilatérales ne sont pas prévues. Par ailleurs, la presse costaricienne relaye des opinions sur la situation nicaraguayenne, notamment sur la base du rapport de la CIDH. Un éditorial de La Nación (27/5) demande « une réponse internationale au vu de la tragédie qui vit ce peuple ». La Nación, 28/5 , Página Abierta – Diario Extra, 29/5

Santé – OMS
Résolution concernant les morsures de serpents. Grâce à une proposition du Costa Rica (avec le soutien de l’Institut Clodomiro Picado de l’Université du Costa Rica) et de la Colombie, l’Organisation mondiale de la Santé a adopté récemment une résolution engageant des actions au niveau mondial afin de faire face aux envenimations liées aux morsures de serpents. Ce phénomène est une maladie tropicale négligée qui provoque la mort de 125 000 personnes par an au monde et des séquelles physiques et psychologiques permanentes sur 400 000 personnes. Diario Extra, 27/5

Actualités françaises au Costa Rica

Titres d’articles consacrés à la France et à l’Europe

Nouvelle réglementation européenne sur les données personnelles. L’avocat Christian Hess Araya met en garde les entreprises et organisations costariciennes ayant des affaires ou menant des activités conjointement avec des partenaires européennes, sur la mise en vigueur, depuis le 25 mai dernier, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) et ses implications. La Nación, 31/5

Nico Wong, premier costaricien à avoir présenté un film à Cannes en sa qualité de photographe. La Nación (29/5) publie une interview du photographe « le plus prolifique du Costa Rica » (10 films) qui a été présent à Cannes cette année en tant que directeur de photographie du film « Cómprame un revolver ». Le réalisateur de ce film, le mexicain Julio Hernández, a été invité à participer à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes.

Sports
Trezeguet au Costa Rica. Le classique « 9 » de l’équipe nationale française de football de France 98, David Trezeguet, s’est rendu à San José dans le cadre d’une initiative de la compagnie Coca Cola. Il espère que la « Sele » costaricienne aura une bonne présentation en Russie 2018. La Nación, 31/5
La Etapa Costa Rica by Le Tour de France. La República (30/5) consacre un article à la deuxième édition de cette compétition cycliste - qui aura lieu le 3 juin entre Santa Ana (ouest de San José) et Orotina (près de la côte Pacifique central) - en présence de l’espagnol Alberto Contador, vainqueur à deux reprises du Tour de France.

Reprises de dépêches d’agences de presse :
Jeune Malien qui a sauvé un enfant à Paris devient français. AFP, La Nación, 29/5
Le sud de la France s’habille « à la mode ». AFP et photos de Valéry Hache. La Nación, 29/5

Alliance française

Vendredis cinéphiles à l’Alliance française (Barrio Amón), 18h. Entrée libre
Juin 2018 avec le cycle « Cuando la pasión es deporte » (Lorsque la passion est un sport)
1 de junio - Coup de tête (1979) de Jean-Jacques Annaud
8 de junio - Naissance des pieuvres (2010), de Céline Sciamma
15 de junio - L’effet aquatique (2016) de Sólveig Anspach
22 de junio - Sarah préfère la course (2013) de Chloé Robichaud
29 de junio - Race (2016) de Stephen James

Rédactrices : Astrid Morin et Olga Bolaños
Journaux consultés
JPEG

Dernière modification : 01/06/2018

Haut de page