Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 26 mai au 1er juin 2017

Affaires intérieures : infrastructures, criminalité, dollar-colon, réforme fiscale. Affaires extérieures : Accord de Paris, Venezuela, OCDE, Chine.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

JPEG
Origine photo : Casa presidencial / La Nación

Politique intérieure

Économie

Infrastructures. Selon une étude du cabinet de conseil Mott MacDonald, commandée par le gouvernement, la construction de la première phase du projet d’aéroport international à Orotina devrait coûter un peu moins de 2 milliards d’USD ; son ouverture est prévue en 2027. A cette date, il devrait être capable de recevoir jusqu’à 38 avions aux heures de pics. Au total, 370 terrains sont actuellement réservés par les autorités publiques dans la zone. Une contribution d’1,5 milliard d’USD au PIB national et 80 000 emplois au Costa Rica sont attendus en 2047. L’aéroport international Juan Santamaría (Alajuela) a également annoncé un investissement de 100 MUSD dans les prochaines années pour des travaux d’agrandissement (Semanario Universidad, 31/05 ; La Nación, Diario Extra, La República, 01/06). A l’inverse, le projet de service de ferry entre le port de Caldera (Puntarenas) et La Unión (El Salvador) de l’entreprise espagnole Odiel, est tombé à l’eau faute d’accord financier (La Nación, 27/05).

Taux de change dollar-colon. L’intervention de la Banque Centrale du Costa Rica a permis au dollar de se stabiliser dans le pays après sa forte hausse de la semaine dernière. L’institution a tout de même prévenu que les conséquences sur les prix, les taux d’intérêt et le déficit seront non négligeables. Le taux de conversion s’établit à 1USD = 575,67 colons au 02/06. Ensemble de la presse costaricienne

Réforme fiscale. L’incertitude autour du débat engagé à l’assemblée nationale quant à une potentielle réforme fiscale inquiète les entreprises, particulièrement celles qui travaillent en zones franches, qui pourraient se voir taxer à l’avenir. La problématique du déficit public, qui dépasse les 5 % du PIB, relance le débat du poids de l’emploi public et de l’imposition des exportations. La República, 30/05 ; La Nación, 27/05 ; Diario Extra, 26/05

Affaires politiques

Démission du vice-ministre des Finances. José Francisco Pacheco, vice-ministre des Finances responsable des Dépenses, a, pour des raisons de santé, présenté sa démission au moment où des ajustements sont encore nécessaires pour réduire les dépenses publiques. Ces efforts sont exigés par l’opposition dans le cadre du débat des projets de la réforme fiscale. La Nación, Diario Extra, 27/05

Nouveaux candidats dans l’arène politique. Alors que le PUSC (Partido Unidad Social Cristiana) définira, ce 4 juin, son candidat présidentiel entre Rodolfo Piza et Rafael Ortiz, deux partis viennent d’annoncer leur candidature. Il s’agit, pour le PIN (Partido Integración Nacional), de l’avocat pénaliste Juan Diego Castro et pour le nouveau parti PRSC (Partido Republicano Social Cristiano), fondé par l’ancien président de la République Rafael A. Calderón Fournier, du docteur Rodolfo Hernández (ces derniers militaient pour le PUSC). La Nación, Diario Extra, La República, CRHoy, 31/05-01/06

Sécurité

Justice. La presse costaricienne a relaté le débat national autour de la « Ley de extinción de dominio », qui, si elle était approuvée, permettrait aux autorités d’accélérer le processus judiciaire, particulièrement la saisie des avoirs supposés illicites. Selon les opposants au projet, cela donnerait beaucoup trop de pouvoir à l’exécutif et mettrait en danger l’État de droit au Costa Rica. Diario Extra, La Nación, 29/05

Violence et criminalité. Interview d’Alvaro Ramos, ex-ministre de la sécurité, relative à l’insécurité au Costa Rica. D’après lui, l’augmentation du nombre d’homicides au Costa Rica est liée à l’évolution du contexte colombien : la hausse de la production de drogue, combinée à l’effet de la paix, dans ce pays augmente le trafic en Amérique centrale ainsi que la violence dans la région. 212 meurtres ont été signalés au Costa Rica depuis le début de l’année, selon l’Organismo de Investigación Judicial (OIJ), soit une augmentation de 7 % par rapport à la même période l’année dernière. Si cette tendance se maintient, on estime qu’environ 600 personnes (13 / 100 000) seront assassinées avant la fin 2017 dans le pays contre 578 en 2016. La República et Diario Extra, 29/05

Santé & environnement

Tabagisme.
Les fumeurs ne pourront désormais plus fumer près des hôpitaux et des installations du ministère de la santé. Cette annonce a été effectuée à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac du 31/05. Diario Extra, 01/06

Protection des écosystèmes.
Le journal La Nación (27/05) s’est appuyé sur le 22ème rapport de l’Estado de la Nación (de 2016, basé sur les chiffres de 2015) pour tirer la sonnette d’alarme quant à la détérioration de l’environnement au Costa Rica. Surpêche, feux de forêts, surconsommation d’eau en sont les principaux responsables.

Politique extérieure

Climat / Environnement / D. Trump

Accord de Paris. La thématique du changement climatique a divisé les États lors de la réunion du G7, le 27 mai à Taormina en Italie. Le 1er juin, Donald Trump suscite de nouveau une large désapprobation internationale en retirant les États-Unis de l’Accord de Paris (même si juridiquement, ce retrait ne peut théoriquement pas prendre effet avant 2020). Suite à la déclaration du président américain, son homologue costaricien, Luis Guillermo Solis, a aussitôt tweeté : « Le Costa Rica exige la mise en œuvre intégrale des accords de Paris conformément à l’engagement pour l’avenir du genre humain », ajoutant que son pays réitérait sa « volonté inébranlable de poursuivre l’action mondiale contre le changement climatique ». Le ministre de l’Environnement, Edgar Gutiérrez, considère, pour sa part, que « c’est une déception de voir un pays qui décide de revenir dans le passé et rejette un succès du multilatéralisme ». Sur un ton ironique, la Costaricienne Christiana Figueres, ex-Secrétaire exécutive de la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique, « remercie Monsieur Trump, de la part de tous les autres pays, pour son action en faveur du changement climatique ». La Nación, 28/05-01/06, Agences de presse

Économie

OCDE.
L’Union Européenne apportera une aide technique au Costa Rica en vue de son adhésion à l’OCDE. Des représentants de l’UE et du gouvernement costaricien ont ainsi signé un accord de coopération le 31/05, laquelle devrait concerner les domaines de la gouvernance publique, de la fiscalité, de la concurrence et de l’environnement. Les recommandations de l’organisation au gouvernement costaricien, notamment en matière agricole, ont été dénoncées dans une tribune de Francisco José Aguilar Urbina. Diario Extra, 01/06

Diplomatie

Relation bilatérale Chine – Costa Rica.
Cette semaine, San José et Pékin célèbrent 10 ans de relations diplomatiques et commerciales. A cette occasion, La República (01/06) a interviewé le nouvel ambassadeur chinois au Costa Rica, Tang Heng. Parmi les thématiques abordées, on retrouve principalement l’exportation de denrées agricoles costariciennes vers le géant asiatique et les investissements chinois dans les infrastructures costariciennes.

Coopération États-Unis – Costa Rica. L’ambassadeur du Costa Rica aux États-Unis, Román Macaya, a confirmé cette semaine que l’aide financière de Washington dans la lutte contre le narcotrafic et le crime organisé au Costa Rica se maintiendra, malgré une baisse conséquente de l’enveloppe globale des États-Unis à San José (et au reste de la région) –de 1,8 MUSD à 400 000 $ annuels (La Nación, Diario Extra, 28/05)-. Les craintes concernent également une éventuelle remise en cause du CAFTA (traité de libre-échange États-Unis-Amérique Centrale), au vu de la renégociation du NAFTA (traité de libre-échange de l’Amérique du nord) annoncée par le président Trump (El Financiero, 27/05-02/06). Le CAFTA est par ailleurs dénoncé par M. Guillermo Keith Bonilla dans une tribune (Diario Extra, 31/05) pour n’avoir pas eu les retombées espérées en termes d’emploi.

Prisonniers costariciens au Nicaragua. Des députés de divers partis politiques ont demandé au gouvernement de s’assurer que les droits fondamentaux des citoyens costariciens emprisonnés au Nicaragua soient respectés. 35 personnes, en majorité des femmes, seraient concernées. Diario Extra, 31/05

Coopération environnementale. Edgar Gutiérrez Espeleta, ministre de l’environnement costaricien (MINAE), a été interviewé par Diario Extra (27-29/05) sur l’organisation prochaine de la Journée mondiale des océans au Costa Rica (le 08 juin). 150 ministres de l’environnement et spécialistes seront présents. Le reportage aborde le bilan du gouvernement en matière environnementale, particulièrement en ce qui concerne la protection des environnements marins, à quelques mois des élections présidentielles de février 2018.

Crise au Venezuela. Les ministres de l’Organisation des États Américains (OEA), réunis à Washington mercredi 31/05 afin d’évoquer la situation politique au Venezuela, ne sont pas parvenus à un accord. Ayant déclenché son processus de retrait de cette organisation, Caracas n’a envoyé aucun représentant à cette réunion, même si la sortie effective du Venezuela de l’OEA devrait prendre environ 2 ans. Manuel González, chef de la diplomatie costaricienne, a appelé l’organisation à appliquer la Charte Démocratique Interaméricaine de 2001. Dans une tentative de réponse à la colère de la rue, la Banque Centrale du Venezuela (BCV) a dévalué la monnaie locale (le bolivar) de 74 %. Le conflit a coûté la vie à 60 personnes en 2 mois. Diario Extra, La Nación, CRhoy, 31/05 ; Diario Extra, La Nación, 01/06

Actualités françaises au Costa Rica

Articles consacrés à la France et à l’Union Européenne

Premiers pas diplomatiques du président Macron. La presse costaricienne relate les premières rencontres du président français avec ses homologues étrangers lors de diverses rencontres bilatérales (avec l’Allemagne, les États-Unis, la Russie) et multilatérales (sommet de l’OTAN, sommet du G7). L’évolution des paysages politiques français et européen est largement commentée par les journalistes. La Nación, 27-30-31/05 ; La República, 30/05

Cinéma. La Nación (27-28-30) a publié une série d’articles sur la remise des prix du Festival de Cannes, qui s’est déroulée du 17 au 28/05. La costaricienne Valentina Maurel, qui a remporté le premier prix de la catégorie Cinéfondation avec son court-métrage Paul está aquí, a également été interviewée par le quotidien. Le film Regreso a Itaca, fruit d’une coopération entre le directeur français Laurent Cantet et l’écrivain cubain Leonardo Padura, est à l’affiche en ce moment dans les cinémas costariciens (La Nación, 28/05). Musique. Le pianiste français Richard Clayderman donnera un concert à San José le 15 août prochain au Théâtre Melico Salazar, à 20h (La Nación, 01/06).

Surf. L’équipe nationale costaricienne de surf est arrivée neuvième du mondial qui s’est déroulé à Biarritz, France (La Nación, 26/05 ; Semanario Universidad, 31/05). Tennis. La República (26/05) et La Nación (31/05) ont rapporté les résultats du championnat de Roland Garros ainsi que l’expulsion du joueur français Maxime Hamou pour « comportement inapproprié » envers une journaliste. Cyclisme. Les journaux s’interrogent sur la participation du cycliste costaricien Andrey Amador au Tour de France 2017, auquel il n’a pas participé depuis 4 ans (La Nación, 30/05). L’Etapa Costa Rica by Le Tour de France, au départ d’Escazú (San José), a également été suivie par les médias costariciens (Diario Extra, 27-29/05). Le Tour de France 2019 sera lancé en Belgique, à l’occasion des 50 ans de la première victoire du belge Eddy Merckx. Football. Déception (relative) pour la Costaricienne Shirley Cruz, capitaine de l’équipe féminine de foot du PSG, lors de la finale perdue sur le fil face à l’équipe de Lyon le 1er juin à Cardiff (Royaume Uni) lors de la finale de la « Champions league » européenne (La República, 31/05 ; La Nación et Diario Extra, 01/06).

Reprises de dépêches d’agences de presse

La France et la Russie tentent de renouer des relations, AFP et La Nación, 30/05
Un astronaute français qualifie la Terre de « véritable bijou », La Nación, 31/05
LVMH se lance dans le digital, New York Times et El Financiero, 27/05-02/06
Attentat dans le quartier diplomatique de Kaboul fait 90 morts, AFP et La Nación, 01/06

Alliance française

Vendredis cinéphiles, Alliance française Barrio Amón, 18h, entrée(s) libre(s), versions sous-titrées :
• 02/06 : « La règle du jeu » (« La regla del juego », 1939), de Jean Renoir
• 09/06 : « L’homme qui aimait les femmes » (« El amante del amor », 1977), de François Truffaut
• 16/06 : « On connaît la chanson » (« La canción que sabernos », 1997), d’Alain Resnais
• 23/06 : « Le dîner de cons » (« La cena de los idiotas », 1996) de Francis Veber
• 30/06 : « Embrassez qui vous voudrez » (Besen a quien quieran », 2002, de Michel Blanc

Rédactrice : Julie Bouffety

Dernière modification : 08/06/2017

Haut de page