Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 3 au 9 novembre 2017

Résumé
Affaires intérieures. Plusieurs présumés impliqués dans l’affaire du « cementazo » mis en prison préventive ; 40% des décidés à voter à la recherche d’un candidat ; modifications proposées pour rendre durable le régime de retraites IVM ; transition vers la télévision numérique reportée en 2019 ; immigration liée à la recherche d’emploi ; Oscar Arias devant le Ministère public.
Affaires extérieures. Le Costa Rica évite la liste grise du GAFI ; promotion du commerce électronique ; congrès régional à San José débattra sur le mariage homosexuel ; l’industrie du cinéma centraméricain sera étudiée lors d’un congrès à l’UCR.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

Mme Navas, chef du Ministère public a.i. et le directeur de l'OIJ (organisme d'enquête judiciaire) Walter Espinoza - JPEG

Politique intérieure

Affaire du “cementazo” (suite)
Plusieurs suspects en prison préventive. La Procureure a.i. de la République, Emilia Navas, a entamé une série d’actions aboutissant à l’arrêt de plusieurs présumés impliqués dans cette affaire. Le Ministère public a justifié la prison préventive de ces personnes, dont l’importateur du ciment Juan Carlos Bolaños et six membres de haut niveau de l’administration de la banque publique BCR, en raison « des dommages aux institutions ». Un tribunal a décidé leur emprisonnement préventif pendant trois mois. L’affaire du « cementazo » se réfère aux irrégularités dans l’octroi d’un prêt de 35 MUSD par la BCR à l’importateur de ciment depuis la Chine, M. Bolaños.
La BCR garantit son bon fonctionnement. Suite à l’arrestation de plusieurs de ses gérants, le conseil directif de la BCR a pris les mesures nécessaires afin de garantir son fonctionnement normal. Le gérant a.i. Eduardo Ramírez a signalé dans une interview (La Nación, 9/11) avoir des soucis quant au crédit et le risque de liquidité.
Procureur Général suspendu est mis en cause. Au sein du Pouvoir Judiciaire, Mme Navas a également porté plainte auprès du tribunal de l’Inspection judiciaire contre le Procureur Général suspendu qu’elle remplace, Jorge Chavarría, pour « désobéissance ». M. Chavarría aurait demandé le rejet d’une cause impliquant le magistrat Celso Gamboa, celui-ci apparemment impliqué dans cette même affaire.
Député associe le président Solís. Lors de son audition devant la commission législative ad hoc, Victor Morales Zapata, député actuellement indépendant et considéré comme un « ami » du président Solís, a dit que celui-ci avait toujours été au courant des actions qu’il a menées afin d’ouvrir le marché du ciment au Costa Rica. Ce sont précisément ces actions qui lient M. Morales Zapata à l’importateur Bolaños. Ensemble de la presse et de la semaine.

Système général de retraites IVM
Forum propose des modifications au régime. Face à la critique situation qui traverse le principal régime de retraites du pays (IVM de la Caisse costaricienne de la sécurité sociale), un forum de dialogue - composé de représentants publics, du patronat et de salariés – vient de proposer une série de mesures afin de rendre durable ce régime au moins jusqu’à 2038. Ces modifications – parmi lesquelles nourrir l’IVM depuis d’autres fonds à hauteur d’environ 149 MUSD par an – doivent être approuvées par le conseil d’administration de la CCSS et devront également faire l’objet de l’approbation du parlement. D’autres mesures concernent une restructuration de la gestion de la CCSS. Diario Extra, CRHoy, La Nación, 8/11

Élections
40% des décidés à voter à la recherche d’un candidat. Ceux-ci sont à la base de l’incertitude qui plane sur la campagne électorale à trois mois du scrutin. Il s’agit du plus grand groupe de votants mais il est très divers et la seule caractéristique commune de ses membres est celle de ne toujours pas s’être décidé pour un parti. Il s’agit notamment, d’après le sondage du CIEP (centre de la recherche et études politiques) de l’Université du Costa Rica, des jeunes femmes entre 18 et 34 ans ayant fini l’enseignement secondaire, s’informant surtout à partir des réseaux sociaux et habitant davantage dans le Guanacaste (Pacifique nord), Alajuela et Puntarenas (Pacifique central). Semanario Universidad, 8/11

Télévision numérique
Transition vers la télévision numérique reportée à 2019. En raison d’infrastructures endommagées après le passage de la tempête Nate début octobre, de problèmes d’ordre financier pour réparer ces dommages, de la sensibilisation insuffisante auprès de la population et de possibles troubles techniques qui risqueraient de bloquer l’accès à ce moyen de communication en pleine période de campagne électorale, la transition à la télévision numérique – prévue pour ce décembre 2017 – a été reportée à fin 2019. Diario Extra, La Nación, CRHoy, 4 et 7/11

Emploi
L’immigration au Costa Rica liée à la recherche d’emploi. Selon le rapport de l’Organisation de Coopération et Développement Économiques (OCDE), au Costa Rica les personnes nées à l’étranger ont augmenté de 40% entre 2000 et 2015 (environ 411 408 personnes). L’immigration au Costa Rica a été déterminée, selon cette étude, par la stabilité politique, les bonnes conditions socioéconomiques par rapport aux pays voisins, le partage d’une langue commune et les opportunités d’emploi notamment pour les employés non qualifiés. En 2011, le taux d’emploi des hommes immigrés était de 82%, plus de neuf points au-dessus des nationaux et très supérieur aux personnes nées à l’étranger dans les pays de l’OCDE excepté la Suisse. Au niveau national à l’heure actuelle, selon l’étude de l’INEC (institut des statistiques et recensements) du troisième trimestre 2017, le taux de chômage reste presque inchangé au Costa Rica (9,4% alors qu’il était de 9,7% à la même période en 2016). La Nación, Diario Extra 3/11
Inégalités dans le marché du travail entre hommes et femmes. L’étude « Indice des meilleurs travaux » (Banque interaméricaine de développement, donnés de 2015) sur les conditions du travail en qualité et quantité dans 17 pays d’Amérique latine, situe le Costa Rica en deuxième position, après le Guatemala, en ce qui concerne l’écart selon le genre dans le milieu du travail. Dans l’indicateur général de l’ensemble de la population occupée de chaque pays, le Costa Rica est resté cinquième (62.1 points/100) après l’Argentine, le Panama, le Chili et l’Uruguay, celui-ci en première position avec 71,9 points sur 100. La Nación, 8/11 CRHoy, 7/11

Label qualité ISO
Le Costa Rica parmi les 20 pays du comité technique ISO. L’effort costaricien pour normaliser la qualité et excellence de ses entreprises a été reconnu par le comité technique d’ISO, le certificateur international le plus important concernant les normes de qualité des produits et services. Le Costa Rica va siéger au sein de ce comité à partir de janvier 2018 et pendant les trois prochaines années. 1400 règles garantissent l’excellence des entreprises au Costa Rica. La República, 9/11

Justice
Cas de la mine Crucitas : le Ministère public fait comparaître l’ancien président Oscar Arias. Afin d’expliquer les circonstances autour de la signature (en 2008 lors de son deuxième mandat) d’un décret en faveur du projet minier à ciel ouvert à Crucitas (près de la frontière avec le Nicaragua) de la société canadienne Industrias Infinito Gold, M. Arias a été entendu au Ministère public ce 8 novembre. Ce même décret a
déclenché en 2015 qu’un tribunal pénal condamne Roberto Dobles, ancien ministre de l’Environnement pendant ce mandat de M. Arias. M. Dobles a fait appel par la suite et le cas fait l’objet d’une révision. Diario Extra, elmundocr, La Nación, 4-8-9/11

Politique extérieure

GAFI
Le Costa Rica évite l’inscription sur la liste grise du Groupe d’action financière internationale. Grâce à ses actions, directrices et lois approuvées afin de combattre le blanchiment d’argent et le financement d’activités comme le terrorisme et l’armement de destruction massive, le Costa Rica a évité d’être inscrit dans la liste des pays collaborateurs e ce genre d’activités. La décision a été prise par le GAFI le 2 novembre à Buenos Aires (Argentine), lors d’une session à laquelle ont participé plusieurs autorités costariciennes dont le ministre de la Présidence, Sergio Alfaro. La Nación, 3/11

OMC - Commerce électronique
Promotion du commerce électronique. Le Costa Rica fait partie d’une dizaine de pays qui proposera, lors de la réunion ministérielle de l’Organisation mondiale du Commerce prévue en décembre prochain en Argentine, l’impulsion d’un agenda de travail pour le développement du commerce électronique. L’objectif du groupe Amis du commerce électronique pour le développement est de construire un plan de travail avec l’OMC afin de sécuriser les échanges commerciaux réalisés au travers des plateformes digitales. La Prensa Libre, 6/11 ; La Nación, 4/11

Droits de l’homme
Mariage pour tous : une quarantaine d’experts et activistes latino-américains se réunissent à San José pour débattre de cette thématique. Afin d’ouvrir le débat légal et constitutionnel dans la région autour du mariage des personnes du même sexe, plusieurs associations ont organisé un congrès à San José cette semaine. Au Costa Rica, un projet de loi sur les unions civiles des couples homosexuels est en attente d’approbation au congrès, alors que l’approbation d’une modification de la loi sur les Jeunes a ouvert la possibilité de l’union libre entre personnes homosexuelles de moins de 35 ans. Plusieurs institutions publiques ont mis en place des actions reconnaissant les droits de la population LGBTI au Costa Rica. La Nación, 7/11

Cinéma centraméricain
Congrès consacré à l’étude de l’essor du cinéma régional. Le Premier Congrès international du cinéma centraméricain (Université du Costa Rica, 8-10 novembre), dans lequel ont participé une soixantaine de chercheurs de 25 universités d’Amérique latine, des États-Unis et de l’Europe, s’est proposé d’analyser le cinéma de l’Isthme depuis différentes perspectives dont les études cinématographiques, la sociologie, l’histoire, les sciences politiques et le genre. La Nación, 8/11

Costa Rica – États-Unis
Le Costa Rica a exprimé sa solidarité après l’attaque à Texas. Les autorités costariciennes ont exprimé la solidarité du peuple costaricien et du gouvernement envers les familles des victimes et le gouvernement étasunien après l’attaque d’une église le 5 novembre dans une communauté du sud-est de l’État de Texas. Diario Extra, 6/11

Actualités françaises au Costa Rica

Titres d’articles consacrés à la France

Théâtre : La Compañía Nacional de Teatro (CNT) présente Le Malade imaginaire au Teatro La Aduana Alberto Cañas Escalante (San José). Fonctions de jeudi à samedi à 20h et dimanche à 17h jusqu’au 26 novembre. Réservations : 22 57 83 05. La Nación, 3/11 ; La República, 7/11
Littérature : François Jullien : « L’identité culturelle n’existe pas, il s’agit d’une interprétation mythologique ». Semanario Universidad, supplément « Libros », 8/11

Reprises de dépêches d’agences de presse :
L’UE impulse les voitures électriques pour éviter de se faire distancer par la Chine. Bloombert, La República, 9/11

Alliance française
-  Vendredis cinéphiles 18h Barrio Amon Entrée libre
Cycle de novembre « Gastronomie cannibale – apéritifs atypiques »
10 novembre : Trouble Every Day (2001) de Claire Denis
24 novembre : Raw (2016) de Julia Ducournau

Lycée Franco-costaricien - principaux évènements de la fin de l’année scolaire
-  Semaine des lycées français du monde du 13 au 19 novembre
-  Inscriptions pour 2017 sur rendez-vous du 4 au 8 décembre.
-  Remise des diplômes le 13 décembre
-  Femeture du LFC le 15 décembre

Randonnée
Visite des jardins Else Kientzler, Sarchí. Le 12 novembre, départ à 8h depuis Plaza del Sol (Curridabat). Plus d’information et confirmation : adfecr@gmail.com

Cinéma environnent
-  La selva Lacandona, lundi 13 novembre, 19h au Cocorico Verde

Parler en français
-  Café-conversations tous les mardis au Cocorico Verde à 17h30. Entrée libre

Rédactrice : Olga Bolaños
Journaux consultés

JPEG

Dernière modification : 13/11/2017

Haut de page