Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 31 août au 6 septembre 2018

Les actualités les plus marquantes de la semaine concernent l’arrivée de « l’enfant cinq millions » ; la réflexion sur les apports de la culture afro-descendante ; les débats autour de la réforme fiscale et l’annonce de grève générale à partir du 10 septembre ; ainsi que la position du Costa Rica concernant les crises au Nicaragua et au Venezuela.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

JPEG

Politique intérieure

Société

Le Costa Rica compte cinq millions de « ticos » !

Alors qu’était attendue l’arrivée de « l’enfant cinq millions » (selon les projections de l’INEC (Institut national des statistiques et recensements) entre 21h20 et 21h30 du 1er septembre dernier), la presse et les analystes ont saisi l’occasion pour réfléchir autour des défis politiques, économiques, écologiques et sociétaux auxquels devra faire face cette nouvelle génération costaricienne. Ensemble de la presse, 1-3/9

L’annonce de grève pour le 10 septembre est maintenue

Les syndicats et les autorités n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur les conditions pour entamer un dialogue sur les portées de la réforme fiscale et éviter ainsi la grève générale indéfinie annoncée par le mouvement syndical à partir du 10 septembre prochain. Diario Extra, CRHoy, 4/9

31 octobre, fête de la culture afro-descendante

A cette occasion et pour la première fois, un conseil du gouvernement s’est tenu au port de Limón (région Caraïbe), région qui concentre la plupart des Costariciens afro-descendants. Le président Carlos Alvarado a inauguré un quai pétrolier de Recope (entreprise publique de distribution du pétrole) qui sera mis en opération après octobre, une fois que la phase des tests et formation du personnel sera terminée. Le chef de l’Etat a également signé une directive qui permettra que des employés de Japdeva (entité publique qui gère les ports de Limón) puissent être mobilisés dans d’autres institutions publiques après l’entrée en opération, dans six mois, du nouveau port TCM (Terminale de Containers de Moín). Celui-ci est une concession de la société hollandaise APM Terminals. Ensemble de la presse, 1/9

Économie

Le gouvernement lance un plan de réactivation économique

Afin d’accompagner le projet fiscal qui est discuté au parlement, le président Carlos Alvarado a annoncé un agenda complémentaire pour le secteur productif. Les premières actions annoncées vont bénéficier les PME, l’emploi, la construction et les infrastructures. Dans ce contexte, la presse estime que l’invitation du gouvernement à la société Uber (plateforme pour le service de transport des personnes) pour que celle-ci quitte le pays avant qu’un cadre légal pour son opération ne soit établi, est contradictoire. En effet, Uber représente environ 22 000 emplois au Costa Rica. La República, La Nación, 4-6/9

Une campagne pour « interpréter » le projet de réforme fiscale

Les ministères des Finances et de Communication ont lancé une stratégie de communication pour « expliquer » le projet de réforme fiscale aux contribuables et « démythifier » des idées répandues non conforme à la réalité. Le ministre de la Présidence, Rofolfo Piza, pour sa part, estime que « les gens ne pensent plus qu’il y a véritable problème fiscal ». Pour lui, il est impératif de convaincre les députés de la nécessité de respecter le texte qui s’est fixé comme objectif fiscal au moins 1,4% du PIB. Ensemble de la presse et de la semaine.

La monnaie costaricienne dévaluée de 2,4% depuis le 17 août dernier

Cela est dû, selon la Banque centrale du Costa Rica (BCCR), à la détérioration des finances publiques et à l’absence d’un accord qui viendrait résoudre le problème fiscal. Cette croissance entre avril et octobre reflète cependant, selon une étude de la BCCR, un comportement historique de la divise costaricienne. La Nación, Diario Extra, 4-5-/9

Politique extérieure

Crise au Nicaragua

Le Costa Rica condamne à l’ONU l’irrespect des droits de l’homme au Nicaragua et réitère son appel à la reprise du dialogue dans ce pays

Lors d’une session spéciale sur le Nicaragua du Conseil de Sécurité des Nations unies, l’ambassadeur costaricien, Rodrigo Alberto Carazo, a rappelé la nécessité de réinstaurer le dialogue au Nicaragua afin qu’une solution intégrale à cette situation qui affecte l’ensemble de la région soit trouvée. Le Costa Rica demande la réaction des autorités nicaraguayennes et de la communauté internationale pour faire face à cette grave situation contre les droits de l’homme notamment. La Nación, AmeliaRueda.com, 6/9

Le Costa Rica protégera les réfugiés des prétentions d’Ortega

Selon la presse, le président nicaraguayen Daniel Ortega allait réclamer aux autorités costariciennes la liste des Nicaraguayens ayant demandé l’asile au Costa Rica, afin de signaler parmi eux ceux qui – selon son critère - auraient commis des délits lors des protestations. La Nación, CRHoy, Diario Extra, 31/8 – 1/9

Le secteur de l’alimentation est le plus touché par la crise nicaraguayenne

Avec une baisse d’environ 53% des exportations du Costa Rica, la crise politique au Nicaragua a entraîné dans l’isthme centraméricain la perte de 600 mille emplois et 1% du PIB régional, selon les estimations de Cadexco (Chambre des exportateurs du Costa Rica). CRHoy, 31/9

Venezuela

Le Costa Rica se joint aux pays de la région pour aider les migrants vénézuéliens

Les représentants de 11 pays (dont le Costa Rica) sur 13 pays de l’Amérique latine réunis à Quito cette semaine, ont signé un accord visant à assouplir les conditions d’entrée des migrants vénézuéliens. Parmi celles-ci il y a celle d’accepter - aux fins migratoires et dans le respect des législations propres à chaque pays - des documents dont la durée de validité est dépassée. En dépit de la négation par Caracas des dimensions de ce phénomène, les délégués des gouvernements ont signé une déclaration appelant le gouvernement de Nicolas Maduro à accepter la coopération.
Par ailleurs, le Costa Rica réfléchit autour de la proposition d’un groupe d’États qui prétend porter à la Cour Pénale Internationale le cas du Venezuela. AmeliaRueda.com, CRHoy, 3/9

Espagne

Visite officielle de Pedro Sánchez, président du gouvernement espagnol

Dans le cadre d’une tournée en Amérique latine qui l’a emmené également au Chili, en Bolivie et en Colombie, Pedro Sánchez, président du gouvernement espagnol, s’est rendu à San José entre le 30 et le 31 août dernier. Il a été reçu par le président de la République, Carlos Alvarado, avec qui M. Sánchez s’est entretenu autour des thèmes sur la démocratie et le développement durable. Diario Extra, La Nación, CRHOy, 31/9

Droits de l’homme - Traite des êtres humains

Un groupe criminel trafiquait depuis l’Asie des personnes au Costa Rica

L’opération Ciel et Terre a, après deux ans d’enquêtes, réussi à démanteler un groupe criminel dédié au trafic des personnes depuis l’Inde et la Chine. Ces personnes avaient comme destination le Costa Rica, le Panama ou les États-Unis et le Canada où elles étaient soumises à un régime d’esclavage. Au Costa Rica, avec la complicité d’une dizaine de fonctionnaires des services migratoires, trois personnes d’origine asiatique commandaient le groupe criminel. Ont été identifiées 110 victimes et arrêtés 29 suspects dont 10 fonctionnaires de la Direction de Migration et un policier, lors d’une quarantaine de perquisitions dans différentes régions du pays. Une coordination avec la police panaméenne a permis l’arrêt d’une dizaine de suspects dans le pays voisin également. Ensemble de la presse 5-6/9

Actualités françaises au Costa Rica

Articles consacrés à la France ou à l’Europe

Nouvelle ambassadrice du Costa Rica en France

L’ancienne ministre de l’Education Publique, Sonia Marta Mora-Escalante, a été nommée ambassadrice du Costa Rica à Paris. Diario Extra, La Nación, 5/9

Festival de chorégraphes offre une résidence en France à deux danseurs costariciens

Gustavo Mena Carrera et Joshua Alfaro Cordero ont obtenu une résidence à La Rochelle avec l’œuvre Los pelos en el alambre. La pièce El éxodo – qui a clôturé ce festival - a été présentée grâce à la collaboration entre le Théâtre national costaricien, le Ministère de la Culture de France et Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, directeurs de la compagnie française Sous la peau. La Nación, 4-6/9

La lutte contre le changement climatique s’approche d’un point d’inflexion

Tribune conjointe de Patricia Espinosa, secrétaire générale de la Convention cadre des Nations unies contre le Changement climatique, et d’Anne Hidalgo, Mairesse de Paris et présidente du groupe C40 Cities. Project Syndicate 1995-2018. La Nación, 1/9

Reprises de dépêches d’agences de presse

Alliance française

Vendredis cinéphiles – 18h à Barrio Amón. Entrée libre.

Le mois de septembre sera consacré aux « Intermédiations filmiques Hollywood – France »

7 septembre : Sorcerer (1977) de William Friedkin
14 septembre : Atlantic City (1980) de Louis Malle
21 septembre : The Artist (2011) de Michel Hazanavicius
28 septembre : Marie-Antoinette (2006) de Sofia Coppola

Rédactrice : Olga Bolaños
Journaux consultés

Dernière modification : 07/09/2018

Haut de page