Revue de la presse costaricienne et actualités françaises au Costa Rica du 9 au 15 février 2018

Polarisation autour de l’enseignement de l’affectivité et de sexualité intégrale ; incertitude par rapport à l’avenir politique du pays est reflétée dans l’indice de confiance des entreprises ; mise en place inachevée du plan contre le crime organisé ; le Costa Rica renforce la sécurité grâce en partie à la coopération internationale…voici quelques thèmes ayant retenu l’attention des médias cette semaine.

NB : Cette revue de presse est le reflet d’articles parus dans les journaux costariciens. Elle ne saurait engager en aucune manière les autorités françaises.

JPEG - 266.3 ko
Padres contra guías sexuales del MEP se manifestarán en Casa Presidencial
http://www.diarioextra.com/Noticia/detalle/353181/padres-contra-guias-sexuales-del-mep-se-manifestaran-en-casa-presidencial

Politique intérieure

Droits de l’homme
Secteur conservateur contre les programmes de l’affectivité et de sexualité intégrale. Le débat – en début de l’année scolaire - autour de la mise en place de ces programmes a obligé la ministre de l’Éducation publique, Sonia Marta Mora, à se déplacer dans des zones où des parents d’élèves ont bloqué l’entrée des écoles, pour expliquer les programmes et essayer de mettre fin à cette situation. Une tribune de la ministre (La Nación, 11/2) a rappelé que l’éducation pour la sexualité n’entraîne aucun « danger » pour les étudiants. Par ailleurs, un éditorial de La Nación (14/2) estime que les manifestations de ces parents d’élèves affichant « préjudices et mauvaise information sur le sujet » sont d’une « intolérance inacceptable » qu’il faut éviter. Le journal rend responsables de cette polarisation beaucoup de leaders religieux, y compris la conférence épiscopale. La Défense des Habitants a lancé un appel à la mesure et au respect de tous. Diario Extra, CRHoy, La Nación, Semanario Universidad, toute la semaine

Unité technique de consultation indigène. Le ministère de la Justice et de la Paix a annoncé la création de l’unité technique de consultation indigène qui sera responsable de mettre en place le mécanisme général de consultation indigène. Celui-ci a été approuvé par l’ensemble des représentants des huit peuples autochtones et le gouvernement. L’objectif de ce mécanisme est de faire respecter le droit des indigènes à être consulté lorsqu’une mesure ou un projet les affecte directement. La Nación, 12/2

Élections 2018
L’incertitude de l’entre-deux-tours. A un mois et demi du second tour des élections présidentielles, qui se déroulera le 1er avril prochain, Fabricio Alvarado (RN) est en tête des intentions de vote avec 45% contre 42% pour le candidat Carlos Alvarado (PAC). Une enquête du Centre d’investigation et d’étude politique (CIEP) de l’Université de Costa Rica (UCR) analyse des données socio-démographiques des votants du second tour et constate une augmentation du soutien de la classe populaire jeune et rurale costaricienne envers le favori Fabricio Alvarado. Semanario Universidad, 14/02 ; Diaro Extra 15/02

Mouvements para-politiques en vue du deuxième tour présidentiel. L’issue du premier tour des élections présidentielles a provoqué une vague d’insatisfaction de la part de la jeunesse costaricienne. Deux mouvements issus de la société civile qui promeuvent le multipartisme traduisent une alternative politique. De grands rassemblements ont été organisés via Facebook. Il s’agit de Coalición por Costa Rica qui appelle à voter pour le candidat du PAC, Carlos Alvarado ; ainsi que Costa Rica Unida qui soutient le candidat Fabricio Alvarado.La Nación, 12/2

Fabricio Alvarado envisage l’élaboration d’un référendum pour la sortie du Costa Rica de la Convention Interaméricaine des Droits de l’Homme. Suite au désaccord de Fabricio Alvarado face à l’avis de la Cour Interaméricaine des droits de l’homme autour des droits de la communauté LGBT, le candidat du RN a émis le souhait de se retirer de ladite organisation. La Convention Interaméricaine des Droits de l’Homme qui regroupe 23 pays a été signé en novembre 1969 à San José, et a donné lieu à la Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme et à la Cour Interaméricaine des Droits de l’Homme, organe de régulation et de protection chargé de veiller au respect de ces droits. Actuellement le Costa Rica est l’un des 16 pays qui n’a pas encore ouvert le droit au mariage égalitaire. La Nación 14/02

Économie et commerce
Climat d’affaires incertain nourri par le manque de confiance des entreprises. Selon le dernier sondage réalisé par l’UCCAEP (Union des chambres) entre le 22 janvier et le 2 février dernier, l’indice de confiance des entreprises est descendu à 6,4 (contre 6,6 il y a un an). Parmi les principaux facteurs de ce déclin : le coût de tarifs électriques, le déficit fiscal (6,2% du PIB en 2017) et l’incertitude électorale. La ministre de l’Économie, Geannina Dinarte, a pour sa part défendu le travail du gouvernement dans la simplification des démarches et l’amélioration des conditions pour l’investissement qui se voient reflétées dans la croissance des exportations. La República, La Nación, Diario Extra, 15/2

Sans effet sauvegarde pour l’importation du riz. Une décision d’un tribunal contentieux administratif – saisi par un importateur de ce produit - a laissé sans effet cette sauvegarde laissant le secteur du riz sans ce mécanisme de frein à l’importation massive de cette céréale de base de l’alimentation au Costa Rica. Le ministère de l’Économie réfléchit sur les actions à suivre afin de protéger la production nationale qui se dit victime d’une concurrence déloyale face aux marchés internationaux. Ce secteur reste peu compétitif en raison des coûts de production très élevés. Diario Extra, 10-14/2

Amazon élargit ses opérations au Costa Rica. Cette entreprise prévoit 1500 nouveaux contrats de travail pour 2018, dont 350 dans le Seller Service Hub, un centre de services aux vendeurs offrant du soutien aux PME qui commercialisent leurs produits au moyen de cette multinationale. Amazon, installée au Costa Rica depuis 2009, renforce ainsi sa présence dans le pays et aura 8 000 employés à la fin 2018. CP présidence, La Nación, CRHoy, 13/2

Sécurité
Le plan contre le crime organisé mis en place par le gouvernement reste inachevé. Le ministre de la Sécurité, Gustavo Mata, a admis qu’il est impossible de compléter – pendant les 11 semaines qui restent à l’actuel gouvernement – l’ambitieux plan contre le crime organisé. Malgré les progrès réalisés de nombreuses actions restent en suspens. Selon le directeur de l’OIJ (Organisme d’enquête judiciaire), Walter Espinoza, les priorités à l’ordre du jour pour le futur gouvernement sont : le renforcement de la vigilance policière dans les « quartiers chauds », l’assistance sociale aux populations vulnérables (familles, toxicomanes) et la création d’emplois pour les jeunes. 1 181 meurtres ont été comptabilisés entre 2016 et 2017 (12,1/100 000 habitants), la plupart d’entre eux liés aux problèmes de narcotrafic. La Nación, 11 et 15/2

Politique extérieure

Costa Rica – États-Unis – Sécurité
Les États-Unis fournissent deux bateaux pour le combat du crime organisé et le narcotrafic. Ces bateaux qui arriveront en avril 2018 prochain au port de Caldera font partie d’une donation étasunienne à laquelle s’ajoute la formation pendant trois mois de 44 membres du Service national de Garde-côtes costaricien. Gustavo Mata, ministre de la Sécurité, a remercié cette donation qui complète l’investissement réalisé par le Costa Rica dans ce domaine face à la pénétration chaque fois plus importante du crime organisé. Diario Extra, 14/2

Costa Rica – Chine
Accord sur un nouveau certificat sanitaire qui permettra l’exportation de la viande de porc en Chine. C’est l’annonce faite par Alexander Mora, ministre du Commerce extérieur, lors d’une négociation à Beijing avec le vice-ministre de l’Administration générale de la qualité, la supervision, l’inspection et la quarantaine, Tian Shihong. A cette occasion, des opportunités pour d’autres produits d’exportation costariciens ont également été discutées. Diario Extra, 14/2

Actualités françaises au Costa Rica

Titres d’articles liés à la France

Groupe Air France - KLM propose un vol direct quotidien entre le Costa Rica et l’Europe à partir d’octobre 2018 et mars 2019. Alors qu’Air France desservira Paris en partant de San José les lundis, mercredis, jeudis et samedis, KLM le fera entre Amsterdam et San José les mardis, vendredis et dimanches. Pour Mauricio Ventura, ministre du Tourisme costaricien, cela est la preuve du succès de la politique d’attraction des lignes aériennes. La Nación, 9/2

Champions League, match Real Madrid – PSG du 14 février. Victoire du Real Madrid contre le PSG (3-1). Le gardien du but du Real Madrid, le costaricien Keylor Navas, est considéré par les journalistes français comme une figure « clé » face au PSG. La Nación, 13/2

Reprise de dépêches d’agences de presse :
Les restes d’une fillette disparue en France retrouvés (cas Maëlys disparue en août 2017). AFP. CRHoy, 14/2

Alliance française
Programme « Vendredis cinéphiles » à 18h. Barrio Amón. Entrée libre
Cycle consacré à la réalisatrice Claire Denis
23 février. White Material (2009)
16 mars. 35 rhums (2008)

Rédactrices : Astrid Morin et Olga Bolaños
Journaux consultés

JPEG

Dernière modification : 16/02/2018

Haut de page