Une ambassade verte

Lancé en 2015 dans la perspective de la COP21, le projet « Ambassade verte » est une démarche globale et progressive de réduction de l’empreinte environnementale des représentations diplomatiques françaises à l’étranger.

Les objectifs du projet « Ambassade verte »

JPEG

  • Renforcer à l’échelle internationale le caractère exemplaire de l’engagement de la France en matière de développement durable.
  • Faire du réseau diplomatique une vitrine des savoir-faire français.
  • Améliorer la gestion, les performances des postes et réaliser des économies.
  • Atteindre la neutralité carbone en 2020.

L’Ambassade de France au Costa Rica, une ambassade verte et bleue

Cette ambassade a mis en place depuis 2012, de façon progressive, des mesures en faveur de l’environnement : réduction de l’utilisation du papier et meilleure gestion de déchets, dans un contexte favorable marqué par la volonté du pays de faire figure de bon élève en matière d’environnement.

Participation au programme "Bandera Azul Ecológica" (drapeau bleu écologique)

Le programme costaricien interinstitutionnel "Bandera Azul Ecológica" (PBAE – Drapeau bleu écologique), lancé en décembre 1995 a acquis une grande notoriété nationale. Il compte une quinzaine de catégories dont « changement climatique », « éco-diplomatique » et « évènements spéciaux » auxquelles cette ambassade a participé.

Grâce à la mise en place d’un Comité local du PBAE, constitué d’agents volontaires de l’Ambassade, cette mission diplomatique avait obtenu son premier drapeau bleu de la catégorie « changement climatique » en 2015 (pour sa gestion 2014) sur le respect des critères dont gestion efficace de l’eau ; traitement des eaux usées ; gestion des déchets ; achats intelligents ; énergie électrique ; pollution atmosphérique ; combustibles fossiles ; actions d’adaptation et de résilience.

En 2016, l’ambassade s’est vue décerner son second drapeau bleu aux quatre étoiles, reconnaissance des efforts de diffusion des valeurs communes du PBAE, dans le cadre des actions liées à la préparation de la conférence Paris climat. L’ambassade devint ainsi l’ambassade la plus primée au Costa Rica cette année-là. Elle a reçu aussi deux drapeaux bleus dans la catégorie « évènement spécial » pour les réceptions de la fête nationale le 14 juillet 2015 et 2016.

Sa gestion environnementale pendant l’année 2018 a enfin été récompensée par le drapeau bleu écologique aux quatre étoiles dans la catégorie « éco-diplomatique ». Cette ambassade compte continuer dans cette démarche écologique.

Pour aller plus loin :

Dernière modification : 22/05/2019

Haut de page