Visas de court séjour pour la France métropolitaine et l’espace Schengen

1) LES RESSORTISSANTS COSTARICIENS ET NICARAGUAYENS

Pour un court séjour (90 jours maximum par tranche de 180 jours) en France métropolitaine/dans l’espace Schengen les costariciens et les Nicaraguayens n’ont pas besoin de visa.
Cependant il doivent être en mesure de produire les documents suivants au moment d’entrer sur le territoire français/espace Schengen :
- un passeport ayant une validité d’au moins 6 mois après la date prévue de retour ;
- un billet aller-retour ;
- une assurance voyage/rapatriement avec une couverture minimale de 30.000€
- une réservation d’hôtel ou, en cas d’hébergement par un particulier, une attestation d’accueil établie par la mairie du lieu d’hébergement et visée par le consulat de France au Costa Rica ;
- la preuve de moyens de subsistance de 70€ minimum par jour de séjour ou de 30€ par jour avec une attestation d’accueil (relevés de compte, carte de crédit...)

2) LES NATIONALITÉS SOUMISES A VISA

Les ressortissants de pays soumis à l’obligation de visa en vue de courts séjours (90 jours maximum par tranche de 180 jours) dans l’espace Schengen et dont la France métropolitaine est la destination principale doivent impérativement s’adresser à l’ambassade d’Espagne au Costa Rica ou au Nicaragua. En effet, l’ambassade d’Espagne représente localement la France pour la délivrance de visas court séjour pour la France métropolitaine.

Dernière modification : 14/06/2017

Haut de page