Volcan Turrialba : prévention des risques

Nouveau cycle d’activité marqué par de régulières éruptions de gaz et de cendres toxiques.

Depuis samedi 17 septembre 2016 , le volcan Turrialba, situé à une trentaine de kilomètres à l’est de San José et qui s’est réveillé fin 2014, connaît un nouvel épisode éruptif. Les éruptions, régulières, peuvent engendrer une colonne de cendres et de gaz dont les retombées sur l’agglomération de San José peuvent être importantes. L’aéroport international Juan Santamaria de San José a ainsi dû fermer à plusieurs reprises. De nouvelles éruptions sont susceptibles de se produire et l’aéroport Juan Santamaria pourrait, de nouveau, fermer.

Il est conseillé de se tenir informé de l’évolution de la situation en consultant les sites suivants :

Protection civile costaricienne (Comisión Nacional de Emergencias) : http://www.cne.go.cr/ ;
Twitter : https://twitter.com/CNECostaRica ;
Facebook : facebook.com/CNECostaRica

L’activité éruptive du Turrialba s’inscrit dans la durée et des retombées de cendres plus importantes que celles constatées jusqu’à présent sont envisageables. Elles seraient susceptibles de poser, notamment, les problèmes suivants :
- pénibilité du quotidien dans un environnement saturé de cendres en suspension ;
- affections respiratoires, notamment chez les personnes les plus exposées (personnes âgées et en bas âge, asthmatiques, personnes en surpoids...), et aux yeux ;
- contamination du sol et des eaux par l’acidité des pluies et des cendres posant le problème de l’accès à l’eau potable ;
- difficultés dans les transports (fermeture de l’aéroport, difficulté à circuler en voiture...)

En prévision de cette éventualité il est conseillé de :
- constituer à son domicile un stock d’eau potable et de vivres d’au moins 3 jours (1,5 litre d’eau par jour et par personne) ;
- se fournir en masques de protection (type masque de peintre) et en lunettes fermées.

En cas d’importantes retombées de cendres il est notamment conseillé de :
- réduire les sorties du domicile au strict nécessaire ;
- calfeutrer les ouvertures ;
- éviter le port de lentilles de contact (les cendres pourraient provoquer des lésions de la cornée) ;
- en cas de déplacement à l’extérieur : porter un masque de protection ou, à défaut, un linge mouillé, et des lunettes de protection ;
- éviter d’utiliser son véhicule (les cendres obstruent la visibilité et rayent les pare-brises) ;
- protéger les équipements électriques ;
- suivre les recommandations de la Comision nacional de emergencias (http://www.cne.go.cr/ )

Vous trouverez plus d’informations et de recommandations en matière de risques naturels sur le site de l’ambassade de France au Costa Rica, à l’adresse suivante : http://www.ambafrance-cr.org/Consignes-en-cas-de-catastrophe .

Dernière modification : 16/02/2017

Haut de page